AV1 et les Radeon RX 6000 series, Microsoft annonce une prise en charge matérielle

Spread the love

Microsoft apporte une petite information autour de l’architecture graphique RDNA 2 d’AMD. Elle propose une prise en charge matérielle du format vidéo AV1 (décodage).

Cette précision a été publiée par Microsoft annonçant en parallèle l’intégration de cette accélération matérielle dans Windows 10. . Sur Techcommunity le géant précise les trois dernières architectures graphiques parmi celles supportant ce format. Nous retrouvons l’Intel Gen12 Iris Xe, les RTX 3000 series « Ampere » de Nvidia et les Radeon RX 6000 series d’AMD (RDNA 2).

Codec AV1, quelques détails

Le format AV1 connait un important succès. Il est mis en avant par les principaux fabricants de matériel et les fournisseurs de contenu en streaming. Son grand atout est de proposer une compression 50% plus efficace que celle assurée par l’actuel H.264. Elle est aussi 30 à 40% meilleure que celle du VP9. Dans les deux cas, les gains en bande passante sont énormes tout en conservant la même qualité de diffusion.


AV1 – Wikipedia

AV1 est un codec vidéo ouvert et libre de droits créé en 2018 et conçu pour la diffusion de flux vidéo sur Internet et réseaux IP comme successeur de VP9. Il peut atteindre un taux de compression supérieur de 30 à 40 % en moyenne à VP9 et H.265/HEVC et supérieur de 50 % à H.264, le codec vidéo le plus répandu pour le streaming en 2019. AV1 permet donc de diviser par deux l’utilisation de la bande passante par rapport au H.264 mais, en contrepartie, l’implémentation de référence (libaom) consomme nettement plus de ressources de calcul que VP9 et H264, tant pour le codage que pour le décodage. Néanmoins, le développement de libaom a privilégié la correction et l’exhaustivité vis-à-vis du standard, au détriment de l’efficacité ; d’autres implémentations améliorent significativement les performances.

Il n’est pas nécessaire de disposer d’un GPU proposant une prise en charge matérielle. Il suffit d’utiliser Windows 10 v1909 ou supérieur et d’installer l’extension vidéo AV1 à partir du Microsoft Store. En absence d’une accélération matérielle du GPU, le codec utilisera tout simplement le processeur.

Leave a Reply