Au Royaume-Uni, la nomination de Liz Truss ne se fera pas à Londres, une première en 130 ans – Le HuffPost

La nouvelle chef du Parti conservateur et Premier ministre entrant Liz Truss tout sourire en arrivant au siège du Parti conservateur après avoir été annoncée gagnante de la course à la direction du Parti conservateur.
DANIEL LEAL / AFP La nouvelle chef du Parti conservateur et Premier ministre entrant Liz Truss tout sourire en arrivant au siège du Parti conservateur après avoir été annoncée gagnante de la course à la direction du Parti conservateur.

DANIEL LEAL / AFP

La nouvelle chef du Parti conservateur et Premier ministre entrant Liz Truss tout sourire en arrivant au siège du Parti conservateur après avoir été annoncée gagnante de la course à la direction du Parti conservateur.

ROYAUME-UNI – De Lord Salisbury à Liz Truss. Près de 140 ans après, une Première ministre britannique sera nommée depuis le château de Balmoral en Écosse plutôt qu’au palais de Buckingham, lieu de résidence de la Reine d’Angleterre.

Ce mardi 6 septembre, Liz Truss sera nommé Première ministre, mais cette passation de pouvoir avec son prédécesseur Boris Johnson n’aura pas lieu à Londres mais en Écosse, dans la région des Highlands. Un passage de flambeau qui n’avait pas eu lieu depuis 1885 dans l’Aberdeenshire, comme le note la BBC.

Malgré ce changement de lieu, la cérémonie permettra quand même à Boris Johnson de remettre officiellement sa démission à la souveraine. Cette dernière nommera ensuite la troisième femme Première ministre du Royaume-Uni. Il s’agit du 15e chef du gouvernement britannique officialisé par Elizabeth II en 70 ans de règne.

Un changement de protocole a été contraint par la santé de la reine de 96 ans, ou tout du moins par ses « vacances prolongées » dans sa résidence royale écossaise. De quoi alléger Élisabeth II dans ses déplacements, mais pas « BoJo » et sa nouvelle remplaçante.

Le planning chargé de Liz Truss

En effet, le traditionnel trajet à pied entre Downing Street et le palais de Buckingham n’aura pas lieu. Après son ultime discours devant le « Numéro 10 » dans la matinée, où Boris Johnson a promis d’apporter son « fervent soutien » à Liz Truss et son gouvernement, les deux figures politiques se sont mises en route vers l’Écosse, un trajet de plus de 800 kilomètres, pour la fameuse cérémonie du baiser.

Pour autant, aucun baiser ne sera échangé entre Boris Johnson, Liz Truss et la Reine d’Angleterre durant ce passage express au château de Balmoral, puisque seule une traditionnelle poignée de main aura lieu durant la passation de pouvoir, contrairement au nom de cette cérémonie.

Liz Truss, officiellement intronisée par la Reine repartira alors pour Londres et l’entrée de Downing Street pour sa première adresse à la nation. Cette première journée décisive pour celle qui était jusqu’alors ministre des Affaires étrangères se poursuivra avec la nomination de certains cabinets ministériels, comme ceux de l’Intérieur ou de la Culture, laissés vacants par Priti Patel et Nadine Dorries après leur récente démission.

À voir également sur Le HuffPost : Liz Truss désignée par les conservateurs pour succéder à Boris Johnson

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *