Au moins 20 morts dans l’explosion d’un camion-citerne au Liban – Le Monde

Spread the love

Au moins vingt personnes ont été tuées dans l’explosion d’un camion-citerne dans la région d’Akkar, au nord du Liban, a annoncé dans la nuit de samedi 14 à dimanche 15 août la Croix-Rouge sur Twitter, précisant qu’au moins 79 personnes ont été blessées et transportées dans des hôpitaux locaux. L’origine de l’explosion n’était pas connue dans l’immédiat.

Près de 200 personnes étaient présentes sur les lieux au moment de l’explosion, selon des témoins.

« Le massacre d’Akkar n’est pas différent du massacre du port [de Beyrouth] », a déclaré sur Twitter l’ancien premier ministre libanais Saad Hariri, faisant référence à l’explosion du 4 août 2020 qui a tué plus de 200 personnes, blessé des milliers d’autres et ravagé des pans entiers de la capitale libanaise.

Gebran Bassil, gendre du président Michel Aoun qui dirige le Courant patriotique libre, principal parti chrétien au Liban, a écrit sur Twitter que « nos cœurs sont avec les familles d’Altalil et d’Akkar ce soir ».

Une pénurie de carburants

Le Liban, confronté à une très grave crise économique, fait face depuis des mois à des pénuries de carburant qui affectent l’approvisionnement en biens de première nécessité. Des manifestants en colère ont bloqué jeudi plusieurs routes dans le pays, au lendemain d’une décision de la Banque du Liban s’apparentant à une levée des subventions sur les carburants.

Lire aussi Au Liban, l’armée se déploie dans des stations-service et les oblige à ouvrir

L’armée s’est déployée, samedi, dans des stations-service, où des queues interminables se sont formées. Des camions de distribution de carburant ont été pris d’assaut dans certaines régions par des citoyens en colère, selon des médias locaux. L’armée a déclaré avoir saisi des milliers de litres d’essence et de diesel mis de côté par les distributeurs.

Le Monde avec AFP et Reuters

Leave a Reply