Attaque à Glasgow : au moins six blessés, le suspect abattu par la police – Le Figaro

Spread the love

Un suspect a été tué par la police lors d’une attaque vendredi 26 juin à Glasgow où six personnes ont été blessées, dont un policier, a annoncé la police écossaise sur Twitter. «L’individu sur lequel la police a ouvert le feu est mort. Six autres personnes blessés sont à l’hôpital, dont un policier, qui se trouve dans un état critique mais stable», a déclaré sur Twitter un responsable de la police écossaise, Steve Johnson.

Selon les médias anglais, trois personnes auraient été poignardées à mort durant l’incident, qui auraient eu lieu dans la réception du Park Inn Hotel, un hôtel du centre-ville accueillant des réfugiés.

Un témoin a expliqué à la chaîne d’information Sky News avoir vu des gens en sang à terre, pris en charge. «J’ai vu des gens sortir en courant de l’hôtel, la police criant ”mains en l’air, mains en l’air, sortez”».

La police écossaise affirme qu’un agent de police de Glasgow a été blessé durant l’incident et a été transporté à l’hôpital. Il «se trouve dans un état critique mais stable», a précisé un responsable de la police écossaise, Steve Johnson. Selon The Guardian , le policier blessé aurait été le premier à se rendre sur les lieux.

Le suspect, un homme, a été neutralisé suite à une fusillade avec la police.

Incident contenu

«L’incident est contenu et le public n’est pas en danger», a indiqué la police écossaise. Cette dernière demande cependant à quiconque d’éviter la zone de l’incident pour le moment.

Le premier ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson, a exprimé ses pensées envers les victimes et leurs familles sur Twitter, tout en soutenant les forces de l’ordre toujours déployées. La ministre de l’Intérieur Priti Patel et Nicolas Sturgeon, première ministre d’Ecosse, ont fait de même.

L’incident s’est déroulé à Glasgow, en Ecosse. Google Maps

Ces faits interviennent moins d’une semaine après que trois hommes ont été mortellement poignardés samedi dernier à Reading, à l’ouest de Londres, faits dont la police antiterroriste a été saisie. Inchangé, le niveau de la menace terroriste demeure classé «important», soit le troisième degré sur une échelle de cinq.

Leave a Reply