Assurance : La start-up française Shift Technology lève 220 millions de dollars

Spread the love
Assurance : La start-up française Shift Technology lève 220 millions de dollars

Shift Technology est spécialisé dans la détection des fraudes à l’assurance grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle. L’entreprise boucle une levée de fonds de 220 millions de dollars (environ 183 millions d’euros), mentionne un communiqué de l’entreprise. De quoi valoriser la start-up française à plus d’un milliard de dollars, annonce-t-elle jeudi dans un communiqué.

Grâce à ses logiciels capables d’analyser des données de toutes sortes, dont le texte et les photos, Shift Technology permet aux assureurs d’automatiser de nombreuses tâches. Ses logiciels sont ainsi capables de faire de l’analyse automatique dans les dossiers de sinistre, de la détection de fraude ou de blanchiment, de la vérification documentaire, des propositions de recours juridique, etc.

Ce nouveau tour de table porte à 320 millions de dollars le montant total des investissements dans Shift. La start-up compte parmi ses clients, entre autres, l’assureur français Axa.

publicité

Une nouvelle licorne française

Cette levée de fonds lui permet de figurer désormais parmi les “licornes” françaises, ces start-up valorisées à plus d’un milliard d’euros.

L’assureur santé numérique Alan, le spécialiste des annonces immobilières en ligne iad, l’éditeur de logiciel pour place de marché Mirakl, ou encore Vestiaire Collective font partie des start-up françaises qui ont récemment bénéficié de financement de 150 millions d’euros ou plus.

« Grâce à cette très belle levée réalisée malgré la crise, Shift devient la 13e licorne de la French Tech ! », déclare Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique, cité dans le communiqué de la société.

Créée en 2014, Shift Technology entend créer d’ici deux ans en France « le plus important pôle mondial de data science dédié au secteur de l’assurance, constitué de plus de 300 data scientists ». Shift Technology emploie aujourd’hui plus de 350 salariés, et fait 60 % de son chiffre d’affaires – non communiqué – à l’étranger.

Leave a Reply