Assaut de la Zone 51 : échec ou réussite pour les organisateurs ?

Spread the love

À en croire l’événement Facebook, qui a entre-temps été censuré par la plateforme de Mark Zuckerberg, c’est plusieurs millions de participants qui étaient attendus devant la fameuse base militaire ciblée régulièrement par de nombreux complotistes pour l’envahir à coup de Naruto run. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu, comme on peut l’imaginer.

Les organisateurs ont en effet préféré jouer la carte de la sécurité et suivre les précautions de l’US Air Force, à savoir : tenez-vous à l’écart. Plutôt que de laisser tomber à l’eau une telle base de leads, ils en ont finalement profité pour lancer un festival de musique.

AlienStock

Concerts, camping et débits de boisson : voilà ce qui attendait les personnes ayant réservé leur ticket sur le site officiel de l’événement, totalement gratuit. Il devait à la base se dérouler dans une petite ville non loin de la Zone 51. Mais le nombre grandissant d’inscriptions aura finalement eu raison de cette localisation…

Résultat : c’est à Las Vegas, toujours dans le désert aride du Nevada, qu’aura eu lieu un semblant de festival rassemblant quelques centaines de personnes. Et apparemment, tout s’est bien passé, dans le calme.

Et la Zone 51, alors ?

En revanche, et c’est tout de même ce qui fait sourire, il y a bien eu quelques irréductibles réunis non loin de la Zone 51 pour faire présence et animer quelques originalités à base de déguisements ou de chants en tout genre. Malheureusement, il semble que personne n’ait réussi à contacter aucun extra-terrestre et ça pourrait durer encore longtemps.

Là aussi, plus de peur que de mal et pas de casse. Le seul incident de la journée aura été un homme arrêté par les autorités… Pour miction sur la voie publique. Tout est bien qui finit bien !

Leave a Reply