Arm permet aux fabricants de SoC de créer des instructions personnalisées pour les processeurs embarqués

Arm a annoncé mardi ouvrir ses portes aux concepteurs de SoC (système sur puce – System on Chips) pour ajouter des fonctionnalités uniques et spécifiques aux applications aux processeurs Cortex-M, sans risquer la fragmentation du logiciel. La nouvelle fonction Custom Instructions pour l’architecture Armv8-M devrait faciliter la co-conception du matériel et des logiciels pour des cas d’utilisation spécifiques IoT.

“Un monde d’un billion de dispositifs intelligents sécurisés sera construit sur une diversité de cas d’utilisation complexes nécessitant une synergie accrue entre la conception matérielle et logicielle” a déclaré dans un communiqué Dipti Vachani, vice-président directeur général et directeur général de la division Automobile et IoT de Arm.

Arm proposera Custom Instructions en standard sur les processeurs Cortex-M, à commencer par les processeurs Arm Cortex-M33 au cours de la première moitié de 2020, sans frais supplémentaires pour les nouveaux licenciés ou les licenciés existants.

Modifier le CPU pour réserver de l’espace d’encodage

Pour tenir compte de Custom Instructions, Arm est en train de modifier le CPU pour réserver de l’espace d’encodage. En plus de l’interface coprocesseur existante, la nouvelle fonctionnalité permettra d’étendre l’utilisation des processeurs Cortex-M pour les cas d’utilisation de edge computing, y compris l’apprentissage machine et l’IA.

Dans le même temps, afin de renforcer son écosystème de partenaires IdO (IoT – Internet des Objets), Arm a également annoncé mardi modifier le modèle de gouvernance des partenaires pour Mbed OS, son système d’exploitation IdO gratuit et open-source. En 10 ans, plus de 425 000 développeurs de logiciels tiers ont utilisé Mbed OS.

Arm modifie le modèle de gouvernance pour permettre aux développeurs d’avoir une influence plus directe sur les fonctions et les fonctionnalités de Mbed OS. Pour soutenir ce nouveau modèle, Arm annonce aussi des réunions mensuelles de groupe de travail sur les produits avec des partenaires du secteur du silicium. Plusieurs partenaires de Arm Silicon Labs participent déjà au groupe de travail, notamment Analog Devices, Cypress, Maxim Integrated, Nuvoton, NXP, Renesas, Realtek, Samsung, Silicon Labs et u-blox .

Les partenaires du groupe de travail, explique Arm, ont déjà contribué à la mise au point d’une nouvelle optimisation des batteries à faible consommation pour prolonger la durée de vie des batteries des appareils.

Article “Arm enables SoC makers to create custom instructions for embedded CPUs” traduit et adapté par ZDNet.fr

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply