Advertisements

Argentine : Alberto Fernandez remporte la présidentielle dès le 1er tour – 20 Minutes

Spread the love
Alberto Fernandez à Buenos Aires, le 27 octobre 2019. — Natacha Pisarenko/AP/SIPA

Le péroniste de centre gauche Alberto Fernandez a remporté l’élection présidentielle en Argentine avec 47,45 % des votes, devant le président sortant libéral Mauricio Macri (41,11 %), selon des résultats partiels portant sur 80 % des bulletins.

Pour gagner dès le premier tour, il est nécessaire d’obtenir plus de 45 % des voix, ou bien plus de 40 % des voix avec un avantage de plus de 10 points sur le candidat arrivé en deuxième position.

Cristina Kirchner pour colistière

Sans attendre les résultats définitifs, Alberto Fernandez a réagi devant la presse. « C’est un grand jour pour l’Argentine », a déclaré celui dont la colistière n’est autre que l’ex-présidente Cristina Kirchner. Au même moment, des milliers de supporters enthousiastes s’étaient réunis devant son siège de campagne à Buenos Aires.

Le président sortant, Mauricio Macri, 60 ans, a vu sa popularité fortement chuter l’année dernière en raison de la grave crise économique. Il avait estimé après avoir voté dans le centre de Buenos Aires que deux « visions concurrentes de l’avenir [étaient] en jeu ».

Son mandat s’achève au milieu de la pire crise économique que l’Argentine ait vécue depuis 2001. En récession depuis plus d’un an, le pays connaît une inflation élevée (37,7 % en septembre), une dette massive et un taux de pauvreté en hausse (35,4 %, soit un Argentin sur trois). Selon le ministère de l’Intérieur, la participation au scrutin a été de plus de 80 %.

16 partages
Advertisements

Leave a Reply