Après ses attaques, Éric Dupond-Moretti accepte de venir débattre avec les écologistes – Le Figaro

Spread the love

Il a dit «oui» à l’invitation. Éric Dupond-Moretti a accepté de venir débattre aux «Journées d’été» d’Europe Ecologie-Les Verts, organisées jusqu’à ce samedi 22 août à la Cité Fertile de Pantin (Seine-Saint-Denis). L’invitation, lancée mardi sur BFMTV par Sandra Régol, la porte-parole d’EELV, faisait suite aux propos polémiques du Garde des Sceaux.

Dans sa préface du nouveau livre de Willy Scharen, le président de la Fédération nationale des chasseurs, relayée par Le journal du dimanche, il avait notamment qualifié les écologistes d’«ayatollahs». «Ils veulent que nous ayons honte, (…) nous culpabiliser d’être ce que nous sommes», avait-il également accusé, prenant la défense des chasseurs. «Ce livre, les ayatollahs de l’écologie s’en serviront pour allumer le barbecue où ils cuiront leurs steaks de soja», écrit-il dans un texte daté d’avant son entrée au gouvernement.

Il avait modéré son propos à la suite de la parution de ces extraits : «Je n’ai jamais incriminé les écologistes mais des ayatollahs de l’écologie. Les premiers sont pour moi bien différents des seconds», s’est-il expliqué.

Éric Dupond-Moretti devrait arriver à 19h sur place. «J’ai répondu Oui à l’invitation de Julien Bayou et Sandra Régol à débattre cet après-midi aux Journées d’été d’EELV. Une invitation pour parler d’écologie, de justice et de liberté», a expliqué le ministre de la Justice dans un tweet.

Quelques minutes plus tard, Julien Bayou, le secrétaire nationale des Verts, a assuré sur Twitter que l’ancien avocat était le bienvenu. «Les écologistes (sont) toujours partisan-nes du débat pour faire progresser les idées. Monsieur le ministre, nous vous accueillons volontiers pour échanger. A tout à l’heure, n’oubliez pas votre masque», a-t-il rappelé.

Ces derniers jours à Pantin, peu de cadres écologistes pensaient que le ministre de la Justice allait donner suite. C’est chose faite. Place au débat.

À voir aussi – Accusation de sexisme: «On m’a fait un mauvais procès», assure Éric Dupond-Moretti

Leave a Reply