Après la Formule E, la FIA officialise une nouvelle catégorie GT 100% électrique !

Spread the love

La sacro-sainte Fédération Internationale de l’Automobile (la FIA) a officialisé la création d’une toute nouvelle discipline sportive automobile. Après la Formule E il y a quelques années, voilà que la fédération a décidé de créer un penchant 100% électrique de la catégorie GT3.

Après la Formule E, la GT 100 électrique !

La FIA poursuit l’électrification du sport automobile, avec la création d’une toute nouvelle catégorie GT 100 électrique. Un nouveau championnat à part entière, qui vise évidemment à mettre sur pied un calendrier de courses complet, avec des compétitions qui se dérouleront sur des circuits permanents (comme Silverstone, Spa-Francorchamps, Hockenheim)… et non pas des circuits urbains mis au point spécialement pour l’occasion.

Selon la FIA : “Ces véhicules évolueront dans une fenêtre de performances qui sera similaire à celle de la génération actuelle de voitures GT3, mais dépasseront leurs homologues à moteur à combustion sur des critères tels que l’accélération et la vitesse de qualification.”

Côté spécificités techniques, les constructeurs pourront mettre au point des bolides d’un poids compris entre 1490 et 1530 kg, et dont le moteur (100% électrique donc !) pourra afficher une puissance maximale de 430 kW. Les bolides pourront être équipés au choix de deux ou quatre roues motrices, mais aussi d’un système de contrôle dynamique, pour une maniabilité accrue.

La FIA précise évidemment que les constructeurs déjà engagés dans la catégorie GT3 pourront parfaitement utiliser l’architecture et certains éléments de conception de leurs voitures existantes, pour les convertir à l’énergie électrique et participer à ce nouveau championnat à venir.

La mise en place de ce nouveau championnat est conforme à la vision à long terme de la FIA pour la mise en œuvre de sources d’énergie durables dans l’ensemble de son portefeuille de disciplines de sport automobile. L’objectif étant de montrer l’exemple dans l’approche de la réduction des émissions de CO₂, tout en reflétant les dernières tendances de l’industrie automobile et en répondant aux demandes du marché.

Leave a Reply