Après Facebook, les données de 500 millions d’utilisateurs LinkedIn apparaissent sur un forum

Spread the love

Le week-end dernier, le média américain Business Insider a révélé la plus grande fuite de données depuis l’existence de Facebook. Plus de 533 millions d’utilisateurs, dont 20 millions de Français seraient concernés. Pour savoir si c’est votre cas, nous vous expliquons dans cet article comment faire. Afin de mieux cerner la dimension de cette fuite de données, même Mark Zuckerberg en a été victime.

Mais alors que le monde se réveille tout juste de ce coup de massue, CyberNews publie en cette fin de semaine un rapport alarmant sur une nouvelle faille de sécurité cette fois chez LinkedIn. Les données personnelles de près d’un demi-milliard d’utilisateurs de LinkedIn seraient aujourd’hui en vente. Parmi ces données, il semblerait que l’on retrouve des identifiants, des noms, des adresses mail, des numéros de téléphone, des informations personnelles sur l’emploi, et autres liens sociaux.

Qui sera le prochain ?

Ces données personnelles de plus de 500 millions d’utilisateurs ont donc été repérées par CyberNews sur un forum côtoyé par des hackers. L’auteur de cette cyberattaque met en vente son butin en mettant à disposition de tous un échantillon de données provenant de 2 millions d’utilisateurs afin de prouver qu’il ne s’agit pas d’une arnaque. De son côté, CyberNews affirme avoir vérifié cet échantillon de données divulgué sur le forum, mais ne peut confirmer qu’il s’agit d’éléments provenant d’une faille de sécurité récente, ou bien d’une précédente défaillance survenue en 2016.

Comme pour les personnes victimes de la fuite de données de Facebook, il faudra vous attendre à recevoir des mails, ou des messages d’arnaques dans les prochaines semaines. Afin de savoir si vous êtes ou non concerné par cette défaillance LinkedIn, vous pouvez vous rendre sur le site spécialisé : Have I Been Pwned. Suite à l’alerte lancée par CyberNews, Microsoft (propriétaire de LinkedIn) a déclaré : “Nous avons enquêté sur un ensemble présumé de données LinkedIn qui ont été mises en vente et avons déterminé qu’il s’agissait en fait d’une agrégation de données provenant d’un certain nombre de sites Web et d’entreprises”.

Antivirus Bitdefender Plus

Par : Bitdefender

Leave a Reply