Après avoir vandalisé une Tesla, il se rend quand il découvre le mode Sentinelle

Spread the love

Cela fait quelques mois que Tesla a déployé le mode Sentinelle, une option qui permet d’enregistrer les environs du véhicule. Basée sur des caméras et des capteurs, cette fonctionnalité dispose de trois niveaux : veille, alerte et alarme. Selon le danger extérieur, le véhicule peut s’activer une alarme et se mettre à jouer de la musique à un volume élevé.

Le mode Sentinelle de Tesla deviendra-t-il dissuasif ?

Cependant, il semblerait que les vandales des Tesla garés sur les parkings ne soient pas tous informés de ce mode, si bien que certains continuent de rayer les voitures en pensant être discrets. C’est le cas d’Austin Grabas, un jeune américain de 20 ans.

Lorsqu’il s’est rendu aux autorités, il a expliqué qu’un véhicule lui avait coupé la route. Persuadé qu’il s’agissait de la Tesla Model 3, il a rayé celle-ci. Il s’est immédiatement excusé et a indiqué : « Je n’ai pas réfléchi. J’ai fait une erreur stupide ».

Le jeune homme ne s’est pas rendu tout de suite à la police après son méfait, mais après qu’il ait découvert l’existence du mode Sentinelle. Il indique à ce sujet qu’il a été « bouleversé par la déception et la gêne ».

Ce n’est pas la première fois que le mode en question permet d’arrêter des vandales qui ne se doutent pas de son existence. Les caméras des Tesla filment régulièrement les visages des coupables, ce qui rend leur arrestation pour vandalisme plus facile.

Il y a quelques mois, le propriétaire d’une Tesla Model 3 a indiqué avoir reçu une notification indiquant que les caméras de la voiture s’étaient mises en marche et que le mode Sentinelle était activé. Lorsqu’il est arrivé devant son véhicule, il a découvert une vitre cassée. Le coupable a été arrêté à l’aide des images de son visage et de sa plaque d’immatriculation.

Pour sa part, Tesla espère que cette fonctionnalité va devenir de plus en plus populaire au fil des années, ce qui pourrait dissuader les vandales.

Leave a Reply