Apple Watch Series 5, une révision sur la forme plus que sur le fond

Spread the love

Avec les Series 5 de cette rentrée, Apple transforme l’essai des Series 4 de 2018. On reste sur les tailles confortables de boitiers introduites l’an dernier — 40 et 44 mm — mais on a le choix de nouveaux matériaux ; plus de liberté dans la configuration avec les bracelets et quelques fonctions logicielles et matérielles exclusives.

On pourrait dire qu’il y a plus de neuf sur la forme que sur le fond. La rumeur d’une fonction de suivi du sommeil ne s’est pas matérialisée, mais elle fut aussi évoquée pour 2020. D’autres marques la proposant, elle arrivera bien un jour chez Apple.

Le titane est arrivé

Pour qui est resté sur d’anciennes Apple Watch ou qui hésitait encore à franchir le pas vers ce produit, la lecture de son profil devrait être plus positive. On a un produit solide, riche en usages possibles et parfaitement intégré à l’écosystème Apple.

Nouveaux matériaux

Il y a maintenant quatre variétés de matériaux pour les Apple Watch Series 5, du plus abordable au plus cher : l’aluminium, l’acier inoxydable, le titane (nouveau) et la céramique (qui revient).

Sachez aussi que l’intérêt pour un type de connectivé (GPS et/ou cellulaire) conditionnera le matériau du boîtier. Si vous n’avez d’intérêt que pour le GPS, ce sera obligatoirement une Apple Watch aluminium. L’option cellulaire existe sur des alu mais pour les acier, titane et céramique c’est l’unique choix (Orange et SFR vendent des forfaits 4G adaptés).

Titane, Titane “noir sidéral” et céramique

Les versions en titane et en céramique appartiennent à la catégorie dite “Edition” qui se distingue par ses tarifs plus élevés. Avec le titane, Apple se met au diapason d’autres marques horlogères qui l’utilisent communément. Il est proposé en deux finitions : un brossé naturel plutôt clair qui révèle un aspect légèrement brut et un autre, traité avec un rendu “noir sidéral”. Pas de jaunissement de la surface ni de trace de doigts sur le titane, promet Apple.

Titane avec finition “noir sidéral”. Image : Hodinkee

Est-ce que ce titane participe à alléger la montre ? Oui… mais Apple se contredit sur le sujet. Selon un journaliste du site Hodinkee qui a pris en main ces nouveaux modèles, le titane est effectivement plus léger au poignet que l’acier, et plus lourd que l’aluminium.

Apple pour sa part donne des spécifications techniques qui montrent que les modèles acier, titane et céramique ont exactement le même poids. Alors que dans son communiqué de presse elle insiste sur le poids moindre du modèle titane face à l’acier. Ailleurs elle dit aussi qu’il est 45% plus léger que l’acier.

Il y a d’autres incohérences dans ces fiches techniques — à propos des caractéristiques de la version céramique qui doit être normalement plus épaisse et plus lourde que les autres Apple Watch — qui font qu’on ne les prendra pas au pied de la lettre.

La céramique signe son retour après avoir été utilisée sur des Series 2 et 3. Il y avait eu des essais en blanc puis en gris. Apple ne propose aujourd’hui que le blanc avec un rendu brillant, une couleur avec laquelle s’accorde la couronne digitale. Apple décrit cette céramique comme jusqu’à quatre fois plus solide que l’acier inoxydable.

Céramique (et le nouveau cadran Méridien de watchOS 6, non exclusif aux Series 5). Image : Hodinkee

Dans la boite de ces modèles Edition, Apple ajoute un second bracelet. Une attention qu’elle a déjà avec les collections Hermès où un Sport orange est offert. Pour les Edition il s’agit à chaque fois d’un modèle Sport gris clair ou foncé pour les montres utilisant le titane et un Sport blanc pour celles avec céramique.

Un bracelet Sport est offert avec les Apple Watch Edition (et Hermès)

À côté des gammes d’Apple, on a toujours les séries spéciales estampillées Nike et Hermès. Chacune a ses bracelets et ses cadrans spécifiques : avec une connotation sportive chez l’un, avec du cuir, toujours, chez l’autre.

Apple Watch Nike+

Les Apple Watch Nike utilisent un boîtier aluminium tandis que les Hermès préfèrent l’acier inoxydable. Pour l’aluminium que l’on trouve aussi dans la gamme de base des Series 5, Apple a utilisé la même qualité que celui des iPhone XR.

Cette année la famille Hermès se décline dans une version en acier “noir sidéral” qui, avec un bracelet du même ton et un cadran coordonné, semble particulièrement réussie.

À droite, la nouvelle Hermès en acier inoxydable version noire
Image : Hodinkee

Baisse de prix sur les bracelets

Comme de coutume Apple a sorti des couleurs de saison pour ses bracelets. Cette année, avec les modèles Boucle Sport, elle privilégie les associations de deux couleurs complémentaires, au lieu d’un uni.

Des bracelets deux tons

Sur les Hermès, en plus de coloris supplémentaires on a droit à des imprimés sur une partie des bracelets Double Tour, en plus de la déclinaison noire.

C’est suffisamment rare pour être signalé, les prix ont baissé sur certains modèles. Faut-il que la concurrence des copies asiatiques vendues une misère pour une qualité relativement correcte commence à peser ? Les modèles Sport Boucle Sport et Nike sont désormais à 49 € au lieu de 59 €.

Il y a plus frappant : le milanais n’est plus à 159 € mais à 99 € ! Autre exemple, le cuir simple passe aussi de 159 € de à 99 €. Quant au bracelet à maillons, il perd 50 €, ce qui le met à 349 € en argent et 449 € en noir sidéral.

Un studio pour les bracelets

Pour accommoder boitiers et bracelets L’Apple Watch Studio est lancé sur l’Apple Store ainsi que dans les boutiques d’Apple. Il autorise une personnalisation de son Apple Watch au moment de l’achat.

On avait déjà le choix entre plusieurs associations proposées par Apple, et un outil en ligne pour les passer en revue facilement. Dorénavant vous pouvez choisir le bracelet que vous voulez pour aller avec le boitier qui vous tape dans l’œil.

On pouvait déjà passer en revue des combinaisons, maintenant on peut les modifier

Cette liberté a tout de même des limites. N’espérez pas sélectionner un boitier aluminium et le munir d’un bracelet Hermès, ou une montre Nike et la pourvoir d’un bracelet cuir.

Pour les familles Hermès et Nike, le Studio ne proposera que les bracelets conçus d’abord pour ces modèles. Il faudra continuer à acheter leurs bracelets séparément si vous avez une Apple Watch des autres collections.

Les fonctions exclusives

Plusieurs fonctions qu’Apple montre sur ses pages Apple Watch sont liées à watchOS 6 et seront offertes aux autres modèles, mais il y a des choses spécifiques — logicielles et matérielles — aux Series 5.

L’app Boussole des Series 5
  • un écran toujours allumé pour voir l’heure et ses complications quelle que soit la position de la montre. Plus besoin de la toucher du nez pour l’allumer quand on se tient aux barres du métro. Lorsqu’il n’est pas tourné face à vous, la consommation est abaissée, la luminosité diminue et les aplats blancs dans les cadrans passent en couleur sombre moins énergivore sur les écrans OLED. Un mouvement de poignet ranimera tout le monde (lire Series 5 : démonstration du cadran qui ne s’éteint plus).
  • une fonction boussole pour trouver le Nord et mieux s’orienter dans Plans. Il y a une app dévolue à cette fonction et des complications pour les cadrans. Avec le GPS et l’altimètre déjà inclus, c’est une troisième source de données de position.
  • un processeur S5 bicœur (mais Apple n’a pas laissé entendre qu’il était plus rapide que le S4 bicœur de 2018)
  • 32 Go de stockage au lieu de 16 Go
  • une fonction d’appel d’un service d’urgence, d’où qu’on se trouve dans le mode et sans besoin d’avoir son iPhone ou un forfait cellulaire sur la montre. Il faut juste avoir une Series 5 cellulaire.

Plusieurs cadrans inédits ont été montrés mais sans que l’on sache s’ils seront proposés aux précédents modèles. Ce sera la surprise de watchOS 6 une fois en version finale.

Méridien, un nouveau cadran annoncé pour watchOS 6 mais absent des bêtas jusque là. Au vu de ses caractéristiques il ira sur les Series 4 et 5

watchOS 6 sera disponible pour les Series 3 et 4 le jeudi 19 septembre. Pour les Series 1 et 2 Apple s’est accordée un délai supplémentaire, elles pourront le recevoir « plus tard cet automne ». Si c’est le temps nécessaire pour continuer d’optimiser cet OS à ces anciennes Apple Watch on ne s’en plaindra pas !

229 € l’entrée de gamme en Apple Watch

Les précommandes sont ouvertes pour cette gamme, les livraisons et la vente en magasins se feront vendredi 20 septembre.

Les premières Series 5, en aluminium, boîtier 40 mm et avec le bracelet Sport, débutent à 449 € (479 € en 44 mm). C’est aussi le prix des modèles Nike.

Pour les boitiers acier on démarre à 749 € avec un bracelet Boucle Sport (799 € en 44 mm).

Les Edition en titane sont à 849 € et 899 € avec le bracelet Boucle Sport. Ce sont les même prix pour le modèle titane en noir sidéral.

Avec les Edition en céramique on monte d’un coup de quelques étages, la moins chère avec un bracelet Boucle Sport coûte 1 399 € en 40 mm et 1 449 € en 44 mm.

À l’autre de bout de l’échelle il y a la Series 3 vendue 229 € en GPS. Pour 100 € de plus on a l’option cellulaire qui ouvre aux forfaits adaptés et transforment la montre en petit téléphone si l’iPhone n’est pas à côté de vous.

C’est un modèle à considérer pour des profils d’utilisateurs qui veulent surtout profiter du relai de notifications depuis leur iPhone et de fonctions fitness, mais sans trop dépenser. Avec cette montre on a la mesure de la fréquence cardiaque pendant un effort (mais pas l’électrocardiogramme), le compteur de pas, celui de la distance et on peut l’utiliser en piscine ou à la mer (comparaison des caractéristiques).

Enfin, avec ce changement de gamme, il faudra surveiller d’éventuelles promos sur ce modèle Series 3 et plus encore sur les Series 4 maintenant qu’elles ont quitté le catalogue.

Leave a Reply