Apple vs Epic : Plus d’identifiant Apple pour la connexion

Spread the love
Apple vs Epic : Plus d'identifiant Apple pour la connexion

Image : Fortnite.

Il ne sera bientôt plus possible d’utiliser son identifiant Apple pour se connecter à un compte pour jouer à des jeux comme Fortnite ou Gears of War.

publicité

L’identifiant Apple ne pourra plus être utilisé comme moyen de connexion

D’après Epic, Apple va effectivement interdire l’utilisation de l’identifiant Apple comme moyen de connexion aux comptes Epic Games, et « dès le 11 septembre 2020 ».

Epic a donc publié sur son site web un avertissement indiquant que les joueurs utilisant habituellement leur identifiant Apple doivent mettre à jour leur adresse électronique et mot de passe, afin de s’assurer d’être toujours en capacité de se connecter.

Dans le cas où ils ne peuvent mettre à jour leur compte, Epic incite ceux qui utilisaient un identifiant Apple à contacter la société afin de récupérer leur compte manuellement.

Epic contre Apple et Google

Cette décision d’interdire l’utilisation de l’identifiant Apple pour la connexion aux comptes Epic Games est la dernière actualité d’un duel entre les deux sociétés, qui a commencé lorsque Epic a mis en place un système de paiement intégré au sein de Fortnite, pour contourner le paiement d’une commission de 30 % sur l’App Store (Apple) et le Play Store (Google).

Apple et Google ont alors retiré Fortnite de leurs magasins d’applications respectifs, en invoquant le fait que l’éditeur a violé ses obligations contractuelles d’utilisateur de l’App Store et du Play Store.

Epic a poursuivi en intentant un procès à Apple et Google, accusant les géants technologiques de mener des pratiques anticoncurrentielles et monopolistiques en raison de leur structure de commission de 30 %.

Apple contre-attaque

« Apple est devenue ce contre quoi elle s’insurgeait autrefois : le mastodonte qui cherche à contrôler les marchés, à bloquer la concurrence et à étouffer l’innovation. Apple est plus grande, plus puissante, plus ancrée et plus pernicieuse que les monopoles d’antan. Avec un plafond de marché de près de 2 000 milliards de dollars, la taille et la portée d’Apple dépassent de loin celles de tous les monopoles technologiques de l’histoire », souligne Epic dans son accusation d’origine.

A la suite de ce procès, Apple a fermé le compte développeur d’Epic et a intenté son propre procès contre l’éditeur de jeux, l’accusant de vouloir ne rien payer pour la valeur qu’il tire de sa présence sur l’App Store.

« Les demandes de traitement spécial et les cris de “représailles” d’Epic ne peuvent être conciliés avec sa violation flagrante du contrat et ses propres pratiques commerciales, puisqu’elle amasse des milliards en prenant des commissions sur les ventes des développeurs de jeux et en faisant payer aux consommateurs jusqu’à 99,99 dollars pour des lots de “V-Bucks” », accuse Apple.

Dans le même temps, Epic a déposé une injonction vendredi dernier pour remettre Fortnite dans l’App Store. La prochaine audience du litige “Apple vs Epic Games” est prévue pour la fin du mois.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply