Apple veut passer passer ses Mac sur processeurs ARM : ce que vous devez savoir

Spread the love
Apple veut passer passer ses Mac sur processeurs ARM : ce que vous devez savoir

Apple devrait annoncer son intention de porter les Mac vers ses propres processeurs basés sur ARM, ce qui était envisagé mais reste susceptible de perturber quelque peu Intel, les développeurs de logiciels et les clients.

Bloomberg a indiqué qu’Apple présentera ses plans en la matière à la WWDC plus tard ce mois-ci. Apple représente environ 10 % du marché des PC et le passage de Mac vers une architecture ARM est une perte de clientèle majeure, mais pas fatale, pour Intel. Il convient également de noter que la migration d’Apple vers ARM fait l’objet de rumeurs depuis une décennie, et ce mois ne fait pas exception à la règle.

publicité

La WWDC sera l’occasion d’annoncer aux développeurs de logiciels que les Mac obtiendront une nouvelle puce. Apple a connecté entre eux les Mac, iPhone et iPad de différentes manières, mais en fonctionnant sur le même processeur, l’entreprise pourra resserrer ces liens. Apple fonctionnait sur ses propres processeurs dans les années 1990, puis a déployé des Mac à processeurs Intel dès 2006.

Voici ce que vous devez savoir :

Apple devrait passer les Mac vers ses propres processeurs, connus sous le nom de code Kalamata. Bloomberg a rapporté que la semaine du 22 juin marquera le tournant.

Les développeurs auront le temps d’ajuster et de préparer les applications. De nouveaux Mac basés sur les processeurs d’Apple pourraient apparaître en 2021 et les développeurs auront une fenêtre pour préparer leur logiciel. Des entreprises telles qu’Adobe (Photoshop, Creative Cloud, Illustrator) et Microsoft (Office) devront réorganiser leurs applications pour les nouveaux processeurs.

L’évolution peut déjà être à moitié faite pour les développeurs. Les développeurs qui doivent migrer leurs applications vers les nouveaux processeurs Mac peuvent ne pas avoir beaucoup à faire, car il est fort probable qu’ils créent déjà des logiciels pour iOS. Et iOS fonctionne déjà sur des processeurs ARM.

Les applications basées sur un navigateur facilitent la transition. Les Mac ont proliféré dans l’entreprise en profitant de l’intérêt pour l’iPhone et l’iPad. Le passage à l’architecture ARM sur Mac n’aura pas d’importance pour les entreprises utilisant le cloud et les applications basées dans le navigateur, mais pourrait être un problème pour d’autres.

Apple n’est pas la seule entreprise à passer sur ARM. Les fabricants d’ordinateurs portables tels que Microsoft, Lenovo et Samsung créent également des machines pour processeurs ARM alors que les smartphones, les tablettes et les ordinateurs s’harmonisent. En outre, la récente décision d’Amazon de lancer ses propres processeurs pour AWS met en évidence l’engouement pour ARM.

Apple ne contrôlera son destin qu’en se libérant d’Intel. Lorsque vous comparez le Mac aux autres appareils d’Apple, il devient clair que celui-ci est resté sur Intel. Apple a généralement un modèle intégré verticalement et le Mac était l’une des dernières gammes de produits sans processeur conçu par la société.

TSMC serait le grand gagnant de cette évolution. Apple dépend de TSMC pour fabriquer ses processeurs ARM pour iPhone et iPad et il gagnera probablement aussi le contrat pour équiper les Mac.

Source :ZDNet.com

Leave a Reply