Apple stoppe une mise à jour d’application Facebook mentionnant la fameuse “taxe” de 30%

Spread the love
Apple stoppe une mise à jour d'application Facebook mentionnant la fameuse

Apple aurait bloqué une mise à jour de l’application mobile Facebook informant les utilisateurs du taux de commission d’achat de 30 % facturé par l’entreprise de Tim Cook à celle de Mark Zuckerberg. Le géant des réseaux sociaux a déclaré à Reuters que le message était censé être inclus dans une nouvelle fonctionnalité, mais Apple a rejeté la mise à jour en raison d’informations “non pertinentes”.

Selon la publication, le fabricant d’iPad et d’iPhone a cité une règle du programme des développeurs d’Apple qui empêche les développeurs de montrer des informations non pertinentes aux utilisateurs – alors que Facebook affirme que le message était destiné à améliorer la transparence.

La nouvelle fonctionnalité en question est destinée aux influenceurs et aux utilisateurs pros de Facebook et est décrite comme “une nouvelle façon de monétiser votre événement en ligne en direct grâce à un tarif unique qui est perçu lorsque les invités s’inscrivent pour y assister”. Actuellement, les événements en ligne payants ne sont accessibles qu’à un groupe restreint, mais ils seront étendus au fil du temps à une audience plus large.

publicité

“Les PME ne recevront que 70 % de leurs revenus durement gagnés”

Facebook a déclaré à Reuters avoir demandé à Apple de renoncer aux frais de 30 % pour l’application sur iOS afin que tous les revenus puissent être reversés aux organisateurs de l’événement. Apple a refusé, et Facebook a donc entrepris de s’assurer que les utilisateurs sachent où allait leur argent.

Facebook a déclaré ne pas prendre de commission afin de soutenir les petites entreprises, ajoutant : “Nous avons demandé à Apple de réduire sa taxe de 30 % sur l’App Store ou de nous permettre d’offrir Facebook Pay afin que nous puissions absorber tous les coûts pour les entreprises en difficulté pendant la COVID-19. Malheureusement, ils ont rejeté nos deux demandes et les PME ne recevront que 70 % de leurs revenus durement gagnés”.

Dans les maquettes publiées par Facebook montrant la fonctionnalité en action, un message concernant Apple était affiché sous le bouton d’achat. Une autre note, concernant le Play Store de Google et le choix de Google de ne pas percevoir de redevance, devait également être mise en œuvre – mais toutes deux ont été supprimées.

screenshot-2020-08-28-at-09-40-32.png

“Malheureusement, Apple a rejeté notre avis de transparence autour de leur taxe de 30%”

“Malheureusement, Apple a rejeté notre avis de transparence autour de leur taxe de 30%, mais nous travaillons toujours pour rendre cette information disponible dans l’expérience de l’application”, a déclaré Facebook. Facebook, semble-t-il, s’est joint à des organisations comme Epic pour critiquer les commissions prélevées par Apple.

Une bataille est en cours depuis plusieurs semaines entre Epic Games et Apple. Le développeur de Fortnite dénonce la “taxe” Apple. Epic a publié une mise à jour de son application pour iOS qui contourne le système de paiement d’Apple et incite les utilisateurs à passer au système de paiement direct en échange d’un prix moindre. En réponse, Apple a retiré Fortnite de l’App Store et a menacé de révoquer les comptes développeurs d’Epic, ce qui aurait également eu un impact sur les développeurs tiers utilisant le moteur Unreal d’Epic.

Un tribunal américain a accordé à Epic un sursis en ce qui concerne l’adhésion au programme de développement d’Apple par le biais d’une injonction temporaire empêchant Apple de révoquer l’accès d’Epic aux outils de développement. A ce jour, Fortnite n’est toujours pas revenu sur l’App Store, et les utilisateurs ont récemment manqué une mise à jour proposée par Epic.

Epic a intenté des poursuites contre Apple et Google, ce dernier ayant également retiré Fortnite de son app store officiel.

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply