Apple se lance dans la répression des caméras non-authentiques d’iPhone

Spread the love
Apple se lance dans la répression des caméras non-authentiques d'iPhone

Si iOS, le système d’exploitation mobile d’Apple, signalait déjà les batteries et les écrans non-originaux (c’est-à-dire non produits par le géant américain), sa nouvelle mouture, iOS 14.4, devrait rajouter les appareils photos et les objectifs à cette liste. Selon une information du site MacRumors confirmée par ZDNet, la version bêta 2 développeur d’iOS 14.4 affiche désormais un message d’erreur lorsqu’elle détecte un appareil photo non authentique sur un iPhone.

« Impossible de vérifier que cet iPhone a un appareil photo Apple authentique », explique ce message, qui peut être rejeté et ne semble pas affecter l’utilisation ou le fonctionnement de l’appareil photo. Si celui-ci ne semble pas avoir de répercussion sur le fonctionnement, il semble que son apparition constitue un nouveau pas en avant (ou en arrière) pour Apple, qui poursuit sa lutte contre les iPhone réparables par l’utilisateur.

Rappelons pourtant que les appareils photo peuvent désormais être échangés sans problème entre les 12 unités de l’iPhone, comme le rappelait récemment le site de réparation iFixit. Mais avant de se réjouir de cette nouvelle, le même site nous enjoint à garder à l’esprit qu’Apple va bientôt commencer à signaler tout remplacement d’appareil photo qui n’a pas été suivi par l’exécution de l’application propriétaire d’Apple System Configuration, liée au cloud, comme étant non-conforme.

publicité

Un appétit vorace

Résultat : cet avertissement sera présent chaque fois qu’une réparation n’est pas effectuée par Apple ou un fournisseur de services agréé par Apple. S’agit-il d’un stratagème du géant américain pour engranger encore davantage d’argent ?

Pour se défendre de toute volonté de gagner plus sur le dos de ses utilisateurs et en réponse à des politiciens américains enquêtant sur des pratiques anticoncurrentielles et demandant des informations sur les revenus générés par les réparations, Apple a répondu que « chaque année depuis 2009, les coûts de fourniture de services de réparation ont dépassé les revenus générés par les réparations ».

Faux, répond iFixit, selon qui « il n’y a aucun moyen de vérifier la comptabilité d’Apple sur les réparations à cause des aléas de la déclaration des revenus ». « Sachant combien nous payons pour les pièces détachées et les coûts généraux de la main d’œuvre de l’industrie de la réparation, il semble incroyable qu’ils ne gagnent pas d’argent avec les services de réparation », indique le site, qui fait office d’autorité dans son domaine.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply