Apple reconnaît (enfin) que l’iPad Pro ne remplacera pas votre PC – ZDNet France

Spread the love

Apple reconnaît (enfin) que l'iPad Pro ne remplacera pas votre PC

Apple tenait dur comme faire à son argumentaire marketing. Jusqu’à aujourd’hui, la firme de Cupertino continuait de tourmenter le grand public avec le message selon lequel l’iPad Pro ne constitue pas seulement son équivalent à un ordinateur portable, mais bien le seul ordinateur dont vous pourriez avoir besoin. Il y a deux ans, Apple avait même été jusqu’à présenter une publicité dans laquelle une jeune femme, dévouée à son iPad Pro, prétendait ne même pas savoir ce que pouvait bien être un ordinateur.

L’année précédente, le géant californien insistait sur le fait que iPad Pro constitue un véritable ordinateur, appelant ses utilisateurs à simplement imaginer ce qu’ils pourraient faire avec. Une déclaration qui n’a pas manqué de faire sourire du côté de Microsoft, où l’on voyait cette conquête d’un oeil goguenard. Malgré les critiques et les moqueries, Apple ne s’est pas découragé et a continué à s’enferrer dans ce discours, présentant même cinq raisons pour lesquelles iPad Pro est un ordinateur. L’un d’entre eux était que, “oh, il a cet élément informatique indispensable : un crayon”.

Et d’impliquer que votre PC, votre précieux MacBook, n’est qu’un simple symbole d’une époque révolue. Dans la pratique, il semblait qu’Apple négligeait délibérément les MacBooks afin de forcer les clients à passer du côté de l’iPad. Pourrait-il y avoir une autre raison pour les claviers à papillon lamentables des MacBooks ?

publicité

Apple n’abandonne pas l’iPad pour autant

Avant l’abdication. La semaine dernière, Apple a finalement abandonné son argumentaire marketing. Non sans avoir préalablement sorti un nouveau MacBook Pro de 16 pouces avec un clavier (légèrement démodé) qui pourrait même fonctionner. Interrogé par CNet, le vice-président principal du marketing mondial de l’entreprise, Phil Schiller a indiqué “croire que le meilleur ordinateur personnel est un Mac, et nous voulons continuer dans cette voie. Et nous pensons que le meilleur appareil de tablette est un iPad, et nous suivrons ce chemin”.

Pour le dirigeant, “l’iPad doit vous permettre de faire tout ce que vous souhaitez avec le toucher et nous n’avons pas à faire de compromis sur cette expérience. Le Macbook suppose pour sa part de vous permettre de faire tout ce que vous voulez tout faire avec le clavier et la souris. Nous n’avons pas à faire de compromis sur cette voie”.

De quoi solder une bonne fois pour toute la politique marketing d’Apple pour son iPad. Maintenant, je peux ouvrir mon iPad Pro et regarder d’obscures séries télévisées étrangères – avez-vous vu “Unge Lovende” de Norvège ? C’est vraiment très bien, sans injections profondes de culpabilité qui me brûlent les nerfs. Au fond, c’est comme si j’étais allé me confesser à la chapelle du village de Cupertino et que le prêtre, après plusieurs rencontres avec le diocèse local, m’a finalement offert l’absolution.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply