Apple obtient un brevet pour un MacBook à double écran et chargement sans fil

Spread the love
Apple obtient un brevet pour un MacBook à double écran et chargement sans fil

Apple a obtenu de le part du bureau américain des brevets et des marques de commerce les droits d’un brevet pour un MacBook à double écran. Ce pourrait tout autant être l’écho d’une vieille bataille avec Microsoft Windows et Google Chrome OS, soit l’avenir des ordinateurs portables.

publicité

De l’iPad au MacBook

Selon Patently Apple, le brevet couvre un ordinateur portable à double affichage, conçu par Apple, qui remplace le clavier par un clavier virtuel qui n’est pas sans rappeler celui d’un iPad, mais avec plusieurs dispositions possibles, pour prendre en charge différents cas d’utilisation, du travail aux jeux. L’appareil est décrit comme doté de capteurs biométriques, d’un capteur d’empreintes digitales et d’un chargeur sans fil.

Même s’il ne s’agit que d’un brevet, ce qui ne veut pas forcément dire qu’Apple fabriquera un tel produit, il soulève la possibilité que les fonctions tactiles de l’iPhone et de l’iPad, ou même la coûteuse configuration de l’appareil photo de l’iPhone 12, qui prend en charge Face ID, soient transférées sur le MacBook.

Parmi les perspectives intéressantes proposées par ce brevet, le MacBook pourrait devenir un chargeur sans fil pour des appareils iOS comme l’iPhone et l’Apple Watch.

La bataille pour le double écran

Il y a trois ans, l’équipe matérielle de Microsoft a fait un geste rare en exposant son ordinateur portable Centaurus dual-screen prototype juste à temps pour la conférence WWDC d’Apple. Pendant ce temps, Apple déposait un nouveau brevet pour un MacBook à double écran qui remplaçait le clavier par une interface tactile avec des boutons souples, qui éviterait les désastreux claviers à commutateur papillon de l’après-2015.

Trois ans plus tard, Microsoft a abandonné Windows 10X – initialement prévu pour les appareils à double écran comme le Surface Neo sur de nouvelles puces – et va de l’avant avec Windows 11 pour les ordinateurs portables à écran unique, tandis qu’Apple est à mi-chemin dans le passage des puces Intel sur les Mac à son propre silicium basé sur Arm.

Par ailleurs, Apple s’est vu accorder deux brevets au début de l’année, qui décrivent un MacBook avec des bobines de charge inversée intégrées pouvant recharger sans fil un iPhone, un iPad ou une Apple Watch. Cela permettrait aux clients d’Apple d’éviter de transporter des plaques de recharge sans fil encombrantes et de réduire le nombre de câbles nécessaires lors des déplacements.

L’utilisation d’un MacBook en tant que chargeur sans fil pourrait toutefois constituer un véritable exploit en termes d’ingénierie et de produit, étant donné que les MacBook sont actuellement fabriqués en aluminium, ce qui ne permet pas la recharge sans fil.

Google a contourné ce problème en plaçant une découpe en plastique sur son corps en aluminium pour permettre la bobine sans fil.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply