Apple : Le chef de la sécurité aurait tenté d’échanger des iPad contre des permis de port d’arme – 20 Minutes

Spread the love
L’employé est soupçonné d’avoir offert des pots-de-vin au service de police du comté de Santa Clara. — Mark Lennihan/AP/SIPA

Le responsable de la sécurité d’Apple est soupçonné d’avoir offert des pots-de-vin au service de police du comté de Santa Clara, en Californie, pour obtenir des licences d’armes à feu, rapporte The Verge. Ces permis de port d’arme étaient destinés à des employés de la firme. Pour arriver à ses fins, Thomas Moyer aurait proposé au capitaine de police et au sous-shérif 200 iPad, d’une valeur avoisinant les 70.000 dollars (58.000 euros). Avec ce précieux cadeau, il espérait obtenir quatre permis.

Il aura fallu deux ans d’enquête pour arriver à la mise en cause du cadre d’Apple. Le communiqué du procureur précise que les iPad n’ont jamais été livrés. Les deux policiers sont également poursuivis dans cette affaire, ainsi qu’un courtier en assurances.

« Il n’a rien fait de mal », selon son avocat

Dans un communiqué envoyé à The Verge, l’avocat de Thomas Moyer assure que son client est innocent. Il ne constituerait qu’un « dommage collatéral » dans un différend qui opposait le bureau du procureur du comté au shérif de Santa Clara. « Il n’a rien fait de mal et a agi avec la plus grande intégrité tout au long de sa carrière », a souligné l’avocat. Selon lui, il « sera acquitté lors du procès. »

Selon Blomberb News, Thomas Moyer travaille au sein d’Apple depuis environ quinze ans. Il occupe le poste de responsable de la sécurité mondiale depuis novembre 2018. Le géant américain n’a fait aucun commentaire. Le procès aura lieu le 11 janvier 2021.

5 partages

Leave a Reply