Apple est poursuivi pour ne pas avoir retiré Telegram de l’App Store

Spread the love

C’est une affaire qui résume à elle seule le climat politique actuel aux États-Unis. Apple est poursuivi par la Coalition for a Safer Web (CSW), une organisation à but non-lucratif qui se donne pour objectif de retirer les contenus extrémistes des réseaux sociaux. Il est reproché à la firme de Cupertino de ne pas avoir retiré la messagerie Telegram de l’App Store, tandis que la boutique d’applications a décidé de couper l’accès à la plateforme Parler.

Telegram semble conscient de sa nouvelle responsabilité

Dans le détail, cette plainte a été déposée ce dimanche devant le tribunal pour le district nord de Californie. Les plaignants estiment que l’entreprise n’a rien fait malgré la connaissance d’Apple de l’utilisation de Telegram comme « outil pour faciliter et mener à bien une activité terroriste, y compris l’attaque du Capitole des États-Unis qui a eu lieu le 4 janvier 2021 ».

Dans un communiqué datant de juin dernier, la CSW allait même plus loin en affirmant que Telegram est utilisé comme « un canal de communication pour le gouvernement russe et les groupes nationalistes néonazis et blancs affiliés, semant la désinformation et la division raciale aux États-Unis et en Europe ».

Pour rappel, nous évoquions la semaine dernière cette migration de certains éléments extrémistes vers des messageries cryptées telles que Signal ou Telegram. Ces services ont justement vu leur fréquentation exploser au cours des derniers jours. Le Financial Times a enquêté sur ce phénomène inquiétant alors que les autorités américaines craignent de nouvelles violences à l’occasion de l’investiture de Joe Biden ce mercredi.

Les enquêteurs estiment qu’il est moins évident de suivre les communications de ces militants sur ces messageries que lorsqu’elles apparaissent au grand jour sur Facebook, Instagram, Reddit et Twitter. Conscientes de leurs nouvelles responsabilités, les plateformes réagissent et des groupes publics de suprémacistes blancs auraient ainsi été supprimées de Telegram mercredi dernier.

4.2 / 5

6,8 M avis

Leave a Reply