Apple dévoile son processeur maison, le M1, qui équipe MacBook Air, Mac Mini et MacBook Pro (et Big Sur, c’est aujourd’hui)

Spread the love
Apple dévoile son processeur maison, le M1, qui équipe MacBook Air, Mac Mini et MacBook Pro (et Big Sur, c'est aujourd'hui)

Le 10 novembre, Apple a organisé ce qui sera probablement son dernier événement spécial de l’année. Apple a profité de cet événement, appelé One More Thing, pour donner plus de détails sur le passage des processeurs Intel vers les processeurs maison Apple Silicon basé sur l’architecture ARM. Des processeurs qui vont équiper la nouvelle gamme de Mac. Apple a donné de nouvelles explications sur les modèles qui seront les premiers à recevoir la nouvelle puce. Nous en avons également appris davantage sur MacOS 11 Big Sur, et sur la date à laquelle il sera disponible pour les Mac actuels.

Voici donc tout ce qu’Apple a annoncé lors de l’événement de mardi.

publicité

Apple Silicon et les nouveaux Macs

En juin, Apple a annoncé qu’il commencait à faire évoluer sa gamme d’ordinateurs Mac pour s’éloigner des processeurs Intel, en choisissant plutôt d’utiliser ses propres processeurs Apple Silicon basés sur ARM. C’est le même type de processeur qu’Apple utilise dans ses modèles d’iPhone et d’iPad.

Apple a déclaré que la transition commencerait à la fin de cette année et se terminerait en 2022. Afin d’aider les développeurs à préparer leurs applications pour ce déménagement, Apple a mis un kit de transition pour développeurs (Developer Transition Kit) à la disposition des développeurs qui ont postulé à un programme spécifique. Il s’agissait d’un Mac Mini spécialement équipé. Le DTK permettait d’utiliser le même processeur que celui de l’iPad Pro 2020, le A12Z. Il comprenait 512 Go de stockage et 16 Go de mémoire.

Nous savons depuis mardi que le premier processeur Apple Silicon sera le SOC Apple M1. Ce système combine le CPU, le GPU et la mémoire, entre autres, en une puce gravée en 5 nm avec 16 milliards de transistors sous le capot. Il est doté d’un CPU à huit cœurs, avec quatre cœurs à haute performance et quatre cœurs à haut rendement. Apple affirme que le M1 a une performance CPU deux fois supérieure à celle des processeurs PC haut de gamme. Le M1 comprend également un GPU à huit cœurs, là encore, avec des performances deux fois supérieures à celles des derniers processeurs pour PC portables, selon Apple.

Le nouveau MacBook Air équipé de la puce Apple M1

Le premier Mac qui sera alimenté par la puce M1 est le MacBook Air. Selon Apple, le nouveau Air est 3,5 fois plus rapide et offre des performances graphiques jusqu’à 5 fois supérieures à celles de la génération précédente grâce au processeur M1. Le nouveau MacBook Air n’a pas de ventilateur, il sera donc totalement silencieux. Il dispose d’une autonomie totale de 18 heures pour regarder des vidéos ou de 15 heures pour naviguer sur le web. Vous pouvez l’obtenir avec jusqu’à 2 To de stockage et 16 Go de mémoire, le prix commençant toujours à 1129 €.

Le nouveau Mac Mini équipé de la puce Apple M1

De plus, Apple va sortir un Mac Mini équipé de la puce Apple Silicium. C’est le même design qu’Apple a utilisé pour le DTK, mais avec le processeur M1. Le nouveau Mac mini commence à 799 €, et prend en charge un écran de 6K via les ports Thunderbolt USB-C avec support USB-4.

 

Le nouveau MacBook Pro équipé de la puce Apple M1

Enfin, Apple met à jour le MacBook Pro 13 pouces avec la puce M1. Une fois de plus, Apple a vanté les performances du MacBook Pro. Avec 2,8x de gain CPU, et 5x de gain GPU grâce au M1 du MacBook Pro. Il conserve son système de refroidissement, mais bénéficie désormais d’une autonomie de 17 heures pour la navigation sur le web, ou de 20 heures pour le visionnage de vidéos. Apple a maintenu le prix du MacBook Pro à 1449 €, prix de départ.

 

Les trois modèles seront disponibles à l’achat dès maintenant et seront expédiés la semaine prochaine (17 novembre 2020).

La grande question de Big Sur et de la compatibilité des applications

MacOS 11 Big Sur sera lancé aujourd’hui, le jeudi 12 novembre. La mise à jour est en bêta depuis le mois de juin, date à laquelle Apple l’a annoncée lors de sa conférence annuelle des développeurs. Big Sur permet aux développeurs de porter leurs applications iPhone et iPad sur le Mac, avec de nombreux changements de conception de l’interface qui rendent MacOS encore plus proche d’iOS qu’auparavant. Il prévoit également de nombreuses améliorations des performances de la puce M1 d’Apple.

L’application Messages, par exemple, a maintenant la même apparence et le même fonctionnement que sur l’iPad. Vous pouvez envoyer ou recevoir des messages avec des effets spéciaux, tels que des ballons ou des feux d’artifice, par exemple. Safari reçoit également une mise à jour assez importante dans le cadre de Big Sur, comprenant de nouvelles fonctions de protection de la vie privée et de meilleures performances globales.

Apple a optimisé toutes les applications qui font partie du cœur de MacOS, comme Notes ou Mail, ainsi que le reste de sa gamme d’applications pour Apple Silicon.

Au cours de l’événement, Apple a annoncé le lancement le mois prochain d’Adobe Lightroom, optimisé pour Apple Silicon. Photoshop devrait être lancé l’année prochaine. De plus, Apple a présenté des applications tierces d’OmniGroup, Affinity, Cinema 4D et HBO Max qui fonctionneront sur iOS, iPadOS et MacOS. Les développeurs peuvent soumettre leurs applications mises à jour dès maintenant, et nous devrions bientôt voir sur l’App Store des applications universelles optimisées pour toutes les plateformes d’Apple.

Big Sur est compatible avec une liste de Macs importante, comme le montre la capture d’écran ci-dessous. Il est disponible sous forme de mise à jour gratuite à partir de jeudi, et sera préinstallé sur les nouveaux Macs annoncés par Apple mardi.

compatible-macs-big-sur.jpg

Capture d’écran par Jason Cipriani/ZDNet

Tout savoir sur les nouvelles puces Apple M1

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply