Anti-pass sanitaire : Olivier Véran dénonce des slogans «douteux voire complètement crades» – Le Parisien

Spread the love

Les termes sont crus et témoignent de l’agacement d’Olivier Véran devant certaines pancartes ou slogans scandés lors de rassemblement anti-pass sanitaire. Lors d’un déplacement au CHU de Martinique à Fort-de-France jeudi soir, le ministre de la Santé les a qualifiés d’« extrêmement douteux voire complètement crades ».

« Vous avez des gens qui se mobilisent contre la vaccination, dont on parle beaucoup et à mon sens beaucoup trop », a-t-il également déclaré. Par ces propos, le ministre visait tout particulièrement les pancartes antisémites entrevues lors de quelques rassemblements. Une enseignante a ainsi été interpellée pour en avoir brandi une dans une manifestation à Metz début août et placée en garde à vue. Cassandre Fristot comparaîtra en septembre devant le tribunal.

« L’heure n’est plus au doute »

Olivier Véran a estimé qu’il faudrait au contraire « davantage parler » des « deux ou trois fois plus de gens » qui dans la même journée « font la queue pour se faire vacciner ». « Alors que les hôpitaux se remplissent, on est encore là à s’interroger pour savoir si on attend avant d’aller se faire vacciner ? », a-t-il critiqué.

Pour justifier ses propos, il s’est appuyé sur le nombre important de jeunes non vaccinés en réanimation au CHU de Martinique. Certains ne présentaient même pas de comorbidités. « L’heure n’est plus au doute. Ça fait très longtemps que les doutes ont été levés, il y a des mois et des mois de recul sur ces vaccins, des milliards d’humains qui ont été vaccinés, vous devez vous lancer », a-t-il conclu.

Un appel qui n’a pas suffi à décourager les manifestants anti pass sanitaire puisque des rassemblements sont prévus ce samedi pour le quatrième week-end consécutif. La mobilisation n’a cessé de progresser chaque samedi, atteignant 237 000 personnes le 7 août selon le ministère de l’Intérieur.

Leave a Reply