Anti-pass sanitaire : Didier Raoult, nouvelle figure plébiscitée par les manifestants – Le Parisien

Spread the love

« S’attaquer à Raoult, c’est s’attaquer à la France ! » scande Florian Philippot, le chef des patriotes en tête d’un des cortèges parisiens. Ce samedi, le nom du professeur Didier Raoult était sur les lèvres de nombreux manifestants, qu’ils soient à Paris ou à Marseille, où le professeur spécialiste des maladies infectieuses exerce depuis des années.

Dans la capitale, où 14 700 personnes se sont rassemblées en quatre cortèges distincts, le chef de file des patriotes lui avait même « dédié » le rendez-vous. « Il dérange les corrompus, les sots et les prétentieux. Mais il sert la vérité et le peuple de France. Nous allons puissamment le rappeler ce samedi ! », avait-il prévenu sur Twitter. Et de réaffirmer ce soutien au micro ce samedi : « Ils veulent honteusement l’évincer ! », a lancé Florian Philippot sous les applaudissements. Entre les drapeaux français, des panneaux avec écrit « Touche pas à Raoult » ont été vus tout le long du cortège.

AFP / Nicolas TUCAT
AFP / Nicolas TUCAT NICOLAS TUCAT

Florian Philippot a également invité l’avocat de Didier Raoult, Fabrice Di Vizio. Il s’est lui aussi exprimé Place Vaubau : « Je viens parce que vous venez ! Vous êtes les héros de cette résistance. »

Dans la Cité phocéenne, les manifestants ce sont eux réunis devant l’institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses dirigé par Didier Raoult. Chantant La Marseillaise, les opposants aux pass sanitaires ont scandé « Raoult ! Raoult ! Raoult ! » devant l’IHU de Marseille. Ils souhaitaient apporter leur soutien au professeur en passe de ne pas être reconduit à la tête de l’institut.

Le directeur général de l’Assistance Publique Hôpitaux de Marseille avait déclaré ne pas souhaiter reconduire l’infectiologue de 69 ans à la tête de l’IHU. Il a confirmé jeudi à l’AFP la volonté de l’AP-HM de « tourner la page » de Didier Raoult, et de vouloir lui trouver un successeur après sa retraite fin août.

Leave a Reply