Android 12 est maintenant disponible en preview

Spread the love

Chaque année, Google présente la preview de la nouvelle mouture du système d’exploitation Android plusieurs mois à l’avance afin de donner aux développeurs le temps de se préparer aux changements à venir. Et pour Android 12, il n’y a pas d’exception.

Bien qu’Android 12 ne sera disponible en version stable qu’au second semestre, la firme vient de lancer la première preview de celui-ci. Il s’agit d’une version qui est encore instable, et qui n’est pas destinée à une utilisation au quotidien. Néanmoins, les développeurs peuvent dès aujourd’hui installer cette preview sur un appareil compatible afin de tester les nouvelles API, tandis que le grand public peut déjà avoir un aperçu de certaines nouveautés.

Cette version instable d’Android 12 peut être installée sur les appareils suivants : Pixel 3 / 3 XL, Pixel 3a / 3a XL, Pixel 4 / 4 XL, Pixel 4a / 4a 5G, ou Pixel 5. Ceux qui n’utilisent pas ces appareils peuvent également utiliser un émulateur.

Google a également publié un calendrier pour la sortie d’Android 12. Deux autres versions previews sont déjà prévues pour le mois de mars et le mois d’avril. Une première version beta sortira ensuite au mois de mai, suivie de deux autres betas en juin et en juillet.

En aout, une quatrième beta sortira. Normalement, cette version devrait être un système d’exploitation relativement stable. Et après cette dernière beta, Google sortira une version candidate, avant de proposer la version finale d’Android 12.

Au fur et à mesure de son développement, Android 12 devrait se rapprocher de la version finale. Et si pour le moment, celui-ci ne peut être testé que sur des smartphones Pixel, d’autres marques devraient petit à petit rejoindre le programme de test de Google.

Des nouveautés ont déjà été présentées

Comme l’explique Google, « La première version de la base de référence s’est concentrée sur les commentaires des développeurs, avec de nouvelles fonctionnalités, API et changements de comportement. » En d’autres termes, pour le moment, ce sont surtout les développeurs d’apps qui remarqueront les changements sur le système d’exploitation. Néanmoins, ces changements influenceront plus tard le comportement des apps, et l’expérience des utilisateurs.

Et parmi ces nouveautés, une bonne partie concerne la confidentialité. Par exemple, avec Android 12, WebView (le navigateur qui peut être intégré dans les apps) adopte le même comportement que Google Chrome vis-à-vis des cookies tiers.

Pour rappel, actuellement, sur Chrome, les sites web doivent identifier les cookies qui peuvent être utilisés à travers plusieurs noms de domaine, via l’attribut SameSite. Et avec Android 12, le même comportement sera adopté par WebView.

L’objectif de cette mesure est de permettre aux utilisateurs d’avoir plus de contrôle, en attendant le bannissement des cookies tiers. En effet, la firme de Mountain View a l’intention de bannir ce type de cookies utilisé pour cibler les publicités sur Chrome, une fois qu’il trouvera une alternative plus respectueuse de la vie privée.

Sinon, avec Android 12, Google restreint davantage l’accès par les développeurs d’applications aux adresses MAC des appareils des utilisateurs. D’autres changements de comportement des apps, visant à la protection de la vie privée, sont prévus.

Un nouvel affichage des notifications

Outre les nouveautés en matière de vie privée, Google a présenté d’autres fonctionnalités qui devraient permettre aux développeurs d’apps d’offrir une meilleure expérience sur Android 12. Par exemple, sur cette nouvelle mouture du système d’exploitation, la firme propose nouveau transcodeur.

« Avec la prédominance des encodeurs matériels HEVC sur les appareils mobiles, les applications de caméra capturent de plus en plus au format HEVC, ce qui offre des améliorations significatives de la qualité et de la compression par rapport aux anciens codecs. La plupart des applications devraient prendre en charge HEVC, mais pour les applications qui ne le peuvent pas, nous introduisons le transcodage multimédia compatible », indique la firme.

Sinon, pour les photos, Android 12 prend en charge le format AVIF qui, d’après Google, améliore la qualité des images, tandis que le volume de stockage occupé reste le même. De plus, le système d’exploitation devrait également faciliter l’insertion de photos et de vidéos entre les applications.

Il y a aussi un changement de comportement de l’OS qui permettra à l’utilisateur d’arriver sur l’app de destination plus vite, lorsqu’il appuie sur une notification. Et côté design, la firme annonce également une amélioration de l’interface de ces notifications.

« Nous actualisons les conceptions de notification pour les rendre plus modernes, plus faciles à utiliser et plus fonctionnelles. Dans ce premier aperçu, vous remarquerez les modifications du tiroir et des commandes vers les modèles eux-mêmes. Nous optimisons également les transitions et les animations à travers le système pour les rendre plus fluides », explique Google.

D’autre part, Google propose une nouvelle API qui permettra aux développeurs de jeux vidéo de contrôler la force et la fréquence des vibrations, afin de proposer de nouvelles expériences immersives.

Projet Mainline et optimisation pour les smartphones pliables

Avec Android 12, Google poursuit également ses efforts afin de réduire la fragmentation du système d’exploitation. Pour rappel, l’une des initiatives de la firme, pour résoudre ce problème, est le projet Mainline.

En substance, grâce au projet Mainline, certains composants d’Android ne sont plus mis à jour par les constructeurs, mais directement par Google, via le Play Store. Et sur Android 12, un composant essentiel de l’OS, appelé Android Runtime, sera géré par Google.

« Nous pouvons améliorer les performances d’exécution et l’exactitude, gérer la mémoire plus efficacement et accélérer les opérations de Kotlin, le tout sans nécessiter une mise à jour complète du système », précise la firme de Mountain View., Android Runtime est important puisqu’il s’agit du composant qui gère le lancement des apps.

Sinon, Google propose également de nouveaux outils afin d’aider les développeurs à rendre leurs apps compatibles avec les appareils à écran pliable.

Des fonctionnalités qui sont déjà visibles sur la preview

Comme expliqué plus haut, avec cette première preview, Google se focalise surtout sur les changements qui impactent les développeurs d’apps. Néanmoins, certaines nouvelles fonctionnalités sont déjà visibles sur la preview, comme une nouvelle manière de partager les mots de passe Wifi. En substance, lorsqu’un invité vous demandera de partager le mot de passe Wifi, vous pourrez partager celui-ci via Nearby Share (qui est l’équivalent d’AirDrop sur Android).

Et au fur et à mesure que les médias et les développeurs exploreront cette preview, d’autres fonctionnalités qui n’ont pas encore été officiellement présentées pourraient être découvertes.

4.4 / 5

96,1 M avis

Leave a Reply