Amazon utilise des caméras thermiques pour détecter le Coronavirus dans ses entrepôts

Spread the love
Amazon utilise des caméras thermiques pour détecter le Coronavirus dans ses entrepôts Amazon a commencé à déployer des caméras équipées de la technologie d’imagerie thermique pour détecter les cas suspects de Coronavirus dans ses entrepôts. Selon des employés qui ont parlé à Reuters, le géant du commerce électronique utilise les caméras pour filtrer et contrôler les travailleurs employés dans au moins six entrepôts américains dans les régions de Los Angeles et de Seattle.

Les caméras thermiques mesurent le rayonnement infrarouge afin de déterminer la température sur des sujets tels que les humains ou les animaux. Si les caméras signalent une fièvre potentielle chez une personne, le membre du personnel est alors contrôlé à l’aide d’un thermomètre frontal pour voir si sa température est suffisamment élevée pour susciter l’inquiétude.

Amazon a confirmé que certains endroits sont maintenant équipés de caméras et que la température du personnel est vérifiée “pour la santé et la sécurité de nos employés”. Un employé a déclaré à Reuters que le système de caméra est une alternative plus rapide au dépistage traditionnel. Comme l’imagerie thermique ne nécessite pas que les travailleurs fassent la queue, cela peut aider aussi à prévenir la transmission causée par le fait de forcer les individus à se rapprocher.

publicité

Amazon dans l’oeil du cyclone en France

Une température élevée est l’un des symptômes que présentent certains individus infectés par le Coronavirus. Alors que certaines ne présentent aucun symptôme, d’autres ont une température élevée, de la fièvre, de la fatigue et présentent un essoufflement.

A ce jour, on compte 2,4 millions de cas confirmés de COVID-19 dans le monde. Environ 156 000 cas ont été signalés en France, avec plus de 20 000 décès.

La semaine dernière, Amazon a temporairement fermé six entrepôts en France. Cette fermeture a été prolongée jusqu’au 22 avril, suite à une décision de justice qui oblige l’entreprise à les fermer ou à restreindre sévèrement leurs activités afin de protéger les travailleurs contre COVID-19. Amazon dit être “perplexe face à la décision de la cour” étant donné “l’énorme investissement” réalisé pour améliorer la sécurité des membres du personnel.

Aux Etats-Unis, des travailleurs de plus de 50 entrepôts d’Amazon ont été signalés comme des cas suspects de Coronavirus. Lorsque des cas ont été portés à l’attention d’Amazon ces dernières semaines, la société a temporairement fermé certains entrepôts et centres de distribution pour un nettoyage en profondeur, ainsi que mis en quarantaine les travailleurs soupçonnés d’avoir le COVID-19 ou ceux qui étaient en contact étroit avec eux.

Par ailleurs le principal événement commercial de l’année pour Amazon, le Prime Day, sera reporté au moins jusqu’au mois d’août.

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply