Amazon : 4 milliards de dollars dépensés pour la COVID-19 et 5,2 milliards de dollars de bénéfices nets

Spread the love
Amazon : 4 milliards de dollars dépensés pour la COVID-19 et 5,2 milliards de dollars de bénéfices nets Le deuxième trimestre d’Amazon a très nettement dépassé les attentes des analystes. Si la société a dépensé plus de 4 milliards de dollars pour faire face aux coûts liés à la COVID-19, la société peut encore afficher un bénéfice d’exploitation de 5,2 milliards de dollars. Les revenus annuels d’AWS ont dépassé 43,2 milliards de dollars.
La société a déclaré un bénéfice net de 5,2 milliards de dollars, sur un chiffre d’affaires de 88,9 milliards de dollars, soit une augmentation de 40 % par rapport à l’année précédente. Wall Street s’attendait à ce qu’Amazon déclare des revenus de 81,56 milliards de dollars pour le deuxième trimestre.

Au deuxième trimestre, AWS a réalisé un chiffre d’affaires de 10,81 milliards de dollars, soit une hausse de 29 % par rapport à l’année précédente, et les “autres” revenus, qui sont essentiellement des revenus publicitaires, ont augmenté de 41 %. AWS a réalisé un bénéfice d’exploitation de 3,38 milliards de dollars.

Les actions d’Amazon ont augmenté de plus de 65 % depuis le début de l’année en raison de la demande de commerce électronique dans le contexte de la pandémie, de l’ampleur des activités de l’entreprise dans le domaine du cloud, et de la publicité.

publicité

“Un trimestre très inhabituel”

On attendait également beaucoup d’AWS après que Microsoft ait fait état de bons résultats. Google Cloud s’est également bien comporté au second trimestre.

Le PDG Jeff Bezos a déclaré que “c’était un (…) trimestre très inhabituel.” M. Bezos souligne les plus de 4 milliards de dollars dépensés pour lutter contre la COVID-19, les 175 000 nouveaux emplois créés depuis mars et les 9 milliards de dollars investis dans des projets d’investissement. Ces remarques de Jeff Bezos arrivent un jour après les audiences antitrust devant une commission de la Chambre aux Etats-Unis.

Brian Olsavsky, directeur financier d’Amazon, a déclaré que les bénéfices étaient dus au fait que la société a pu livrer plus que prévu et que les clients ont acheté des articles dont les marges sont importantes. Brian Olsvasky a également déclaré que les Prime Day seront déplacées au quatrième trimestre de cette année.

Brian Olsavsky a ventilé les 4 milliards de dollars dépensés pour lutter contre la COVID-19 de la manière suivante : assurer la sécurité des employés (achat d’EPI entre autres et nettoyage des sites), amélioration de la rémunération des employés dans les entrepôts, et une prime de remerciement de plus de 500 millions de dollars en juin. Plus de 150 processus ont également été modifiés afin d’assurer la distanciation sociale. Amazon a également dépensé afin d’embaucher et de former plus de 175 000 nouveaux employés pour répondre à la demande.
Les perspectives d’Amazon pour le futur lui sont très favorables. Amazon prévoit un chiffre d’affaires au troisième trimestre compris entre 87 et 93 milliards de dollars, soit une hausse de 24 à 33 %. Amazon estime qu’il va dépenser à nouveau 2 milliards de dollars pour lutter contre la COVID-19. Wall Street s’attend à un chiffre d’affaires de 86,34 milliards de dollarsSource : ZDNet.com

Leave a Reply