Alibaba prend des mesures pour en finir avec le harcèlement sexuel

Spread the love
Alibaba prend des mesures pour en finir avec le harcèlement sexuel

Alors qu’Alibaba est secoué par des scandales de harcèlements sexuels au sein de ses effectifs, le géant chinois veut réagir. Après avoir déjà annoncé en début de semaine le licenciement des membres de son personnel impliqués dans des allégations d’agression sexuelle concernant un autre employé, la société a introduit ce jeudi diverses mesures visant à améliorer la culture du lieu de travail.

Ces nouvelles mesures ont d’abord été annoncées au personnel du géant asiatique dans un mémo de son état-major avant d’être rendues publiques peu après. “Au cours des derniers jours, nous avons travaillé avec diligence. À la suite d’un examen approfondi et de discussions intenses, nous avons décidé de mettre en œuvre une série d’actions visant à prévenir le harcèlement et les agressions sexuelles. Ces actions ont pris en compte les réactions sur notre intranet, les notes reçues dans notre boîte aux lettres ouverte et les discussions dans divers groupes de discussion DingTalk”, écrit Alibaba dans le mémo.

Parmi les nouvelles mesures, citons la création d’un comité de l’environnement de travail visant à prévenir le harcèlement sexuel, la révision de diverses directives et politiques du code de conduite, la formation au harcèlement sexuel, la création d’un groupe d’espace sécurisé et la mise en place d’une ligne d’assistance juridique et de conseil. Le comité de l’environnement de travail nommera une équipe indépendante chargée d’enquêter sur les plaintes et les rapports relatifs au harcèlement sexuel et aux agressions sexuelles, fait savoir la direction d’Alibaba.

publicité

Un scandale national

Ces changements interviennent après que l’un des employés d’Alibaba a déclaré avoir été victime d’une agression sexuelle lors d’un voyage d’affaires. Selon l’agence Nikkei, la victime présumée a publié en ligne un document PDF de 11 pages dans lequel elle explique en détail qu’elle a été agressée sexuellement par un client lors d’un voyage d’affaires. Le PDF a beaucoup circulé sur Weibo, l’une des principales plateformes de réseau social de l’Empire du Milieu suscitant polémiques sur polémiques dans un pays où les débats concernant le harcèlement sexuel n’ont pas encore réussi à émerger dans l’opinion publique.

La police chinoise enquête toujours sur cette affaire, mais l’employé qui a amené la victime présumée au voyage d’affaires a été licencié et deux cadres d’Alibaba qui avaient ignoré les allégations ont démissionné depuis que l’incident a été révélé. Selon le “New York Times”, diverses sources font savoir que le harcèlement sexuel et la consommation forcée d’alcool sont monnaie courante dans l’industrie technologique chinoise, allant jusqu’à préciser que de nouvelles recrues ont dû répondre à des questions sexuelles profondément personnelles devant des collègues au cours de leurs entretiens d’embauche.

“Alibaba a une politique de tolérance zéro contre l’inconduite sexuelle, et assurer un lieu de travail sûr pour tous nos employés est la priorité absolue d’Alibaba”, a déclaré un porte-parole d’Alibaba lorsqu’il a abordé pour la première fois les allégations d’agression sexuelle.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply