Alerte Météo : Forts orages et pluies intenses – Actualités La Chaîne Météo – La Chaîne Météo

Spread the love
Par Gilles MATRICON, météorologue

Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au

3201*

Du 8 septembre 2021 à 19:00 au 10 septembre 2021 à 19:00.

Situation

En lien avec la remontée d’une dépression du golfe de Gascogne vers l’Irlande, une perturbation orageuse traverse la partie ouest du pays ce mercredi. Une autre dépression, qui véhicule de l’air chaud et très instable, évolue dans les parages des Baléares avant de progresser jeudi en direction de la Sardaigne.
Cette évolution favorise dans un premier temps le développement de lignes orageuses mercredi de la Nouvelle-Aquitaine à la Normandie et au Bassin parisien. Dans la soirée et la nuit de mercredi à jeudi, elle est propice à la mise en place d’un épisode de pluies intenses, sur le Languedoc-Roussillon. Ces fortes pluies orageuses faibliront progressivement d’intensité jeudi matin. Une accalmie s’observera ensuite avant  le retour de nouveaux orages sur la Nouvelle Aquitaine dès l’après-midi. Ces orages, générateurs de fortes averses et de grêle, se renforceront en direction du Massif central et de l’Occitanie jusqu’en fin de soirée. L’activité orageuse baissera d’intensité dans la nuit de jeudi à vendredi, lors de la remontée des orages vers la Bourgogne et la région Rhône-Alpes. Dans ce contexte instable on ne peut exclure en marge, un risque de développements d’orages stationnaires très localisés sur le Languedoc.

Observation

Ce mercredi 

À 22 h30, l’activité orageuse restait marquée de la Haute-Normandie au Midi-toulousain. La progression de la perturbation est ralentie par la résistance d’air chaud à l’avant, ce qui occasionne des pluies durables d’intensité forte, notamment sur le Lot-Garonne, l’un des départements les plus touchés. Ainsi, 129 mm de pluies ont été relevés à Agen entre 19 h et 22 h, ce qui correspond à près de 20 % de la pluviométrie annuelle. Il s’agit également d’un record de pluie quotidien absolu dans cette ville depuis l’ouverture de cette station depuis 1941.

À 21 h, l’activité pluvio-orageuse est très importante entre l’est de l’Aquitaine, l’ouest du Massif central en remontant vers le val de Loire ainsi qu’en Haute-Normandie. Sous les orages les plus forts, des cumuls de pluies sont très importants en peu de temps, comme à Saint-Pierre (18) où il est tombé entre 19 et 20 h 58 mm d’eau, équivalent à 1 mois de pluies en 1 heure. À Agen (47), 89,8 mm de pluies viennent de tomber en 1 heure. Il s’agit d’un RECORD de pluie quotidien absolu depuis l’ouverture de la station en 1941 ! À Villeneuve-sur-Lot (32), 65 mm de pluies viennent de tomber en 1 heure, soit plus d’1 mois de précipitations. 

À l’avant de la perturbation, des cellules orageuses très actives se développent rapidement de l’Allier à l’ouest de la Bourgogne. D’autres orages se forment sur l’ouest-parisien et progressent en direction de la capitale.

A 18h, une ligne orageuse active concerne le nord de la  Nouvelle-Aquitaine et le sud de la région Centre-Val de Loire avec des pluies intenses. D’autres orages plus diffus et localisés se sont formés sur le Béarn, l’Ariège, l’Allier et le Calvados. Les cumuls de pluie les plus importants sont observés en Limousin avec 37 mm à Brigneul (Haute-Vienne), 30 mm à Saint-Junien (Haute-Vienne), 26 mm à Brantome (Dordogne).

A 15h, on observait encore quelques impacts de foudre sur la partie nord-ouest du Calvados mais les orages s’évacuaient en Manche. D’autres orages se développaient rapidement entre la Charente, le Limousin, le Poitou et la Touraine. Ils s’accompagnaient par endroits pluies intenses avec 10 à 15 mm en moins d’une heure.

A 12 h, les orages qui ont concerné l’Ile-et-Vilaine et une partie des Côtes-d’Armor en seconde partie de matinée ont généré des cumuls maximums entre 20 et 30 mm en 1 h, soit l’équivalent de 15 jours de précipitations. 
A mi-journée les orages ont cessé sur la Bretagne avant de remonter sur la Manche et les départements limitrophes où ils devraient persister jusqu’à 14 h, mais tout en perdant partiellement de leur intensité. A l’opposé, d’autres cellules orageuses s’observent sur la région bordelaise et remontent rapidement vers le Poitou.

A 9 h, de nombreux orages se sont développés cette nuit sur la Bretagne et la Loire-Atlantique. Ils ont généré jusqu’à près de 34 mm à Saffré (44) en 2 h, et plus généralement 10 à 25 mm. Cela représente en moyenne 30% des pluies d’un mois de septembre.
Les orages ont désormais cessé sur le Finistère et le Morbihan et se concentrent entre l’Ile-et-Vilaine et les Côtes-d’Armor.

Evolution

Cette nuit, c’est sur les départements de l’Aude et du Tarn que la situation pourrait devenir critique avec la persistance de fortes pluies orageuses sur plusieurs heures. Le Minervois et la montagne Noire sont particulièrement exposés aux orages violents avec un risque de fortes pluies stationnaires, de crues éclairs et d’inondations. 
 
Jeudi,
les fortes pluies sur le Languedoc pourraient persister quelques heures en début de matinée avant une accalmie à partir de 10 h. L’après-midi, l’accalmie sera générale sur le Languedoc-Roussillon, mais de nouveaux orages se développeront entre la Nouvelle-Aquitaine et l’ouest de l’Occitanie.

Vendredi sera de nouveau une journée orageuse dans une traîne de sud-ouest, mais à ce jour la situation ne présente pas véritablement d’extrême.

Cette situation est propice 
– à la mise en place d’un épisode de pluies intenses sur une partie de l’Hérault et de l’Aude, une importante dégradation qu’il convient de surveiller en rapport à un risque élevé d’intempéries avec des inondations.
– une forte activité électrique sur 3 jours.
– de fortes intensités de pluies en Occitanie, sous les orages les plus violents engendrant des cumuls jusqu’à 1 mois de précipitations.
– de fortes averses de grêle.
 

Liste des départements concernés

Leave a Reply