Alerte maximale et renforcée dans l’Hérault : votre commune fait-elle partie des 143 concernées ? – Midi Libre

Spread the love

Ce dimanche 11 octobre, le préfet de l’Hérault officialise le basculement de Montpellier et sa métropole en zone d’alerte maximale. À compter de ce mardi 13 octobre, les bars devront fermer.

Face à la propagation de l’épidémie de coronavirus, Montpellier et sa métropole vont basculer en ce début de semaine en zone d’alerte maximale rejoignant ainsi les métropoles de Marseille, La Guadeloupe, Paris, Lille, Grenoble, Lyon, Saint-Etienne. Tout comme Toulouse, qui passe aussi ce 11 octobre en zone d’alerte maximale. Le préfet de l’Hérault précisera les nouvelles mesures de restriction qui devraient dans un premier temps s’appliquer une quinzaine de jours, lors d’une conférence de presse prévue ce lundi 12 octobre, dans l’après-midi. 

Neuf métropoles désormais en alerte maximale

Lors de son point hebdomadaire, ce jeudi 8 octobre, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait indiqué que Montpellier et Toulouse étaient en sursis jusqu’à ce dimanche 11 octobre soir qu’un état des lieux serait effectué à l’issue du week-end. 

Quand ? À partir de mardi 13 octobre  

Le scénario survenu le week-end dernier pour Paris et sa petite couronne se reproduit pour la capitale héraultaise. Le passage en zone d’alerte maximale pour la capitale avait été annoncé le dimanche soir puis suivi le lundi matin du détail des mesures en vue de leur application à compter du mardi.

Quelles restrictions ?

Les principales décisions prises, qui devraient s’appliquer aussi à Montpellier, sont : la fermeture totale des bars, l’interdiction de soirées étudiants et rassemblements festifs et familiaux dans des établissements recevant du public, la fermeture des foires et salons, la possibilité pour les restaurants d’ouvrir dans le cadre d’un nouveau protocole sanitaire, l’interdiction de rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique…

Quels critères pris en compte ?

Trois facteurs sont scrutés : le taux d’incidence (c’est-à-dire le nombre de cas positifs pour 100 000 habitants), le taux d’incidence chez les personnes âgées, de 65 ans et plus, le pourcentage de lits de réanimation occupés par des patients souffrant de formes graves du Covid-19.

Sur l’ensemble de la métropole, ce samedi 10 octobre le taux d’incidence était de 242,1 (cela représente un total de 1 126 cas) alors qu’elle se situait à 207,9 le 8 octobre. Le taux de positivité a, lui, grimpé, à 14,3 % contre 9,9 % au 8 octobre.

Pour les plus de 65 ans, l’incidence est passée à 255,8 et le taux de positivité est de 16,6 %. 

On le rappelle, le taux d’incidence correspond au nombre de personnes infectées sur une semaine, dans une population de 100 000 habitants.

Les 31 communes de la métropole en alerte maximale

Baillargues ; Beaulieu ; Castelnau-le-Lez ; Castries ; Clapiers ; Cournonsec ; Cournonterral ; Fabrègues ;  Grabels ; Jacou ; Juvignac ; Lattes ; Lavérune ; Le Crès ; Montaud ; Montferrier-sur-Lez ; Montpellier ;  Murviel-les-Montpellier ; Pérols ; Pignan ; Prades-le-Lez ; Restinclières ; Saint-Brès ; Saint-Drézéry ; Saint- Geniès-des-Mourgues ; Saint-Georges-d’Orques ; Saint-Jean-de-Védas ; Saussan ; Sussargues  ; Vendargues ; Villeneuve-lès-Maguelone.

Aussi en alerte maximale

Sept autres communes héraultaises sont concernées : Teyran, Saint-Clément-de-Rivière, Saint-Gély-du-Fesc, Montarnaud, Palavas-les-Flots, Mauguio, Saint-Aunès.

Cinq EPCI en alerte renforcée

Par ailleurs, les EPCI des Pays de l’Or, Lunel, Grand-Pic Sain-Loup, Lunel, Vallée de l’Hérault, le Clermontais passent, eux, en alerte renforcée.

Pays de l’or agglomération – Candillarges, La Grande Motte, Lansargues, Mudaison, Saint Aunès, Valergues.

Lunecommunauté de communes – Boisseron, Campagne, Entre-Vignes, Galargues, Garrigues, Lunel, Lunel-Viel, Marsillargues, Saint-Just, Saint-Nazaire-de-Pézan, Saint-Sériès, Saturargues, Saussines, Villetelle.

Grand Pic Saint Loup – communauté de communes – Assas, Buzignargues, Causse-de-la-Selle, Cazevieille, Claret, Combaillaux, Ferrières-les-Verreries, Fontanès, Guzargues , Lauret, Mas-de-Londres, Les Matelles, Murles, Notre-Dame-de-Londres, Pégairolles-de-Buèges, Rouet, Saint-André-de-Buèges, Saint-Bauzille-de-Montmel, Sainte-Croix-de-Quintillargues , Saint-Hilaire-de-Beauvoir, Saint-Jean-de-Buèges, Saint-Jean-de-Cornies, Saint-Jean-de-Cuculles , Saint-Martin-de-Londres, Saint-Mathieu-de-Tréviers, Saint-Vincent-de-Barbeyrargues, Sauteyrargues, Le Triadou, Vacquières, Vailhauquès, Valflaunès, Viols-en-Laval, Viols-le-Fort. 

Vallée de l’Hérault  communauté de communes – Aniane, Arboras, Argelliers, Aumelas, Bélarga, Campagnan, Gignac, Jonquières, La Boissière, Lagamas, Le Pouget, Montpeyroux, Plaissan, Popian, Pouzols, Puéchabon, Puilacher, Saint-André-de-Sangonis, Saint-Bauzille-de-la-Sylve, Saint-Guilhem-le-Désert, Saint-Guiraud, Saint-Jean-de-Fos, Saint-Pargoire, Saint-Paul-et-Valmalle, Saint-Saturnin-de-Lucian, Tressan, Vendémian.

Clermontai communauté de communes – Aspiran, Brignac, Cabrières, Canet, Ceyras, Clermont-l’Hérault, Fontès, Lacoste, Liausson, Lieuran-Cabrières, Mérifons, Mourèze, Nébian, Octon, Paulhan, Péret, Saint-Félix-de-Lodez, Salasc, Usclas-d’Hérault, Valmascle, Villeneuvette.

Leave a Reply