Alerte enlèvement levée dans les Vosges : ce que l’on sait de la disparition de Mia, cette fillette de 8 ans – Midi Libre

Spread the love

Une enfant de 8 ans, Mia Montemaggi, a été enlevée ce mardi 13 avril par trois hommes dans la commune de Les Poulières près de Saint-Dié dans les Vosges. L’alerte enlèvement déclenchée dans la soirée a été levée dans la nuit mais la fillette reste à cette heure introuvable. 

Les gendarmes ont déclenché mardi 13 avril, sous décision du parquet, une alerte enlèvement concernant la disparition d’une fillette âgée de 8 ans dans les Vosges. Mia Montemaggi a été enlevée à Les Poulières, le 13 avril 2021 vers 11 h 30 par trois hommes. La petite fille est “de type européen, 1m30, yeux bruns, cheveux longs et bruns avec une frange“.

L’alerte enlèvement a finalement été levée vers minuit sur décision du parquet d’Épinal, sans que la fillette ne soit encore retrouvée, a rapporté le ministère de la Justice sur son compte Twitter dans la nuit.

Sur décision du parquet d’Épinal, il est mis fin à l’alerte enlèvement. L’enfant n’a pas été retrouvée. Mais ses photos ne doivent plus être diffusées. L’enquête se poursuit.
Merci à tous pour votre aide.

— Ministère de la Justice (@justice_gouv) April 13, 2021

La mère recherchée

Mia pourrait être accompagnée de sa mère, Lola Montemaggi, qui n’a pas le droit de la voir seule.  “La fillette a été enlevée alors qu’elle était confiée à sa grand-mère maternelle désignée tiers de confiance par le juge des enfants”, a précisé à l’AFP le procureur de la République d’Epinal Nicolas Heitz qui prévoit de tenir une conférence de presse ce mercredi.

La maman, âgée de 28 ans, 1,70 m, très mince, cheveux châtain clair mi-longs, deux tatouages “étoiles” à l’intérieur d’un poignet, pourrait circuler “à bord d’un véhicule Peugeot 207 noir, immatriculé BZ 370 GZ”.

Ce que l’on sait des suspects 

Selon le quotidien local Vosges Matin, les trois suspects se seraient fait passer pour des éducateurs de la PJJ (protection judiciaire de la jeunesse). Les hommes sont tous de type européen, deux d’entre eux ont entre 25 et 35 ans, dont l’un serait porteur d’un tatouage en forme de croix au niveau du cou, et un troisième âgé de 45 à 50 ans.

La section de recherche de Nancy et la brigade de recherche de Saint-Dié sont chargés de l’enquête.

Si vous localisez l’enfant, n’intervenez pas vous-même, appelez immédiatement le 0 800 36 32 68 ou envoyez un courriel à alerte enlevement@gendarmerie.interieur.gouv.fr

Leave a Reply