À 29 ans, Elisa Pilarski a été tuée par des chiens samedi sur la commune de Saint-Pierre-Aigle, dans l’Aisne. Des prélèvements ADN ont été effectués sur 67 chiens pour tenter d’en savoir plus sur les circonstances du drame. Samedi, en milieu de journée, Elisa Pilarski s’est rendue seule à Saint-Pierre-Aigle, en bordure de la forêt de Retz, pour y promener un de ses chiens, Curtis. C’est là que son corps, marqué par des morsures canines, a été retrouvé par son compagnon aux alentours de 15 heures. Christophe, qui travaillait ce jour-là à l’aéroport de Roissy, situé à environ 70 km de la forêt, a de son côté raconté aux autorités avoir été contacté par sa compagne peu après 13 heures. Paniquée, elle lui aurait alors “signalé la présence de chiens menaçants”, selon le parquet, avant de lui demander de la rejoindre au plus vite. 

Christophe a raconté  qu’il a cherché partout sa compagne une fois arrivé sur place: “J’étais au travail, je captais mal, il me fallait 45 min pour revenir. Je l’ai cherchée, j’ai vu son 4×4, j’ai croisé des chiens de chasse, un cavalier. J’ai appelé Curtis et c’est là que Curtis m’a prévenu en aboyant. Quand je vais pour regarder dans le précipice, je vois une trentaine de chiens arriver sur moi donc je m’écarte. (…) Je me suis rapproché, j’ai vu le ventre de ma femme car elle a été déshabillée entièrement. (…) J’ai pris Curtis dans la voiture et j’ai été voir des voisins qui ont appelé la police”.

J’étais au travail, je captais mal, il me fallait 45 min pour revenir. Je l’ai cherchée, j’ai vu son 4×4, j’ai croisé des chiens de chasse, un cavalier. J’ai appelé Curtis et c’est là qu’il m’a prévenu en aboyant. Quand je vais pour regarder dans le précipice, je vois une trentaine de chiens arriver sur moi donc je m’écarte. (…) Je me suis rapproché, j’ai vu le ventre de ma femme car elle a été déshabillée entièrement. (…) J’ai pris Curtis dans la voiture et j’ai été voir des voisins qui ont appelé la police”

Originaire de Rebenacq (Pyrénées-Atlantiques), Elisa Pilarski était âgée de 29 ans et elle partageait avec son compagnon Christophe, rencontré lors d’un concours canin, une passion pour les animaux, écrit Le Parisien. Le couple possédait d’ailleurs cinq chiens de race american staffordshire. La jeune femme, férue d’équitation, était enceinte de 6 mois. Le couple projetait d’ailleurs de “redescendre dans quelques jours dans les Pyrénées, où Elisa avait prévu d’accoucher”.

Dossier complet à 13h35 aujourd’hui sur NRJ12 dans la quotidienne de “Crimes et Faits Divers” présenté par Jean-Marc Morandini

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply