Le bois de Retz, dans l’Aisne, où a eu lieu le drame. — Google Maps

Des morsures à l’origine du décès. Il ne fait plus aucun doute que la femme de 29 ans retrouvée morte dans la forêt de Retz, entre Villers-Cotterêt et Soissons, dans l’Aisne, a bien été tuée par des chiens, révèle L’Union. L’autopsie, réalisée lundi, a montré que la mort était survenue entre 13 heures et 13h30, samedi.

Enceinte de six mois, cette jeune femme était partie se balader dans les bois avec son chien. Elle avait appelé son compagnon par téléphone, se sentant menacée par une meute de chiens. Quand le jeune homme est arrivé, sa compagne était morte.

Une chasse à courre à proximité

« Le décès a pour origine une hémorragie consécutive à plusieurs morsures de chiens aux membres supérieurs et inférieurs ainsi qu’à la tête, certaines morsures étant ante mortem et d’autres post mortem », précise le procureur, cité par le quotidien régional.

L’enquête pour homicide involontaire par agression de chien a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie d’Amiens. Elle doit déterminer les circonstances du drame.

« Des prélèvements ont été effectués sur 93 chiens, ceux appartenant à la victime », qui en possédait cinq au total, ainsi que d’autres « ayant participé à une chasse à courre (…) organisée à proximité », poursuit le procureur dans son communiqué.

139 partages
Advertisements
Spread the love

Leave a Reply