Advertisements

AirPods et Apple Watch, les nouveaux iPod d'Apple

Spread the love

Avant l’iPhone, l’iPod fut un marqueur fort et indiscutable de la santé retrouvée d’Apple et de sa capacité à s’imposer dans l’électronique portable grand-public. Aujourd’hui, les Apple Watch et les AirPods, chacun à leur rythme, sont en train de devenir les nouveaux AirPods d’Apple, explique l’analyste Horace Dediu.

Un air d’iPod avec des stickers

Premier constat, simple, la patience est une vertu pour qui veut très vite des AirPods Pro en cette fin d’année. L’Apple Store donne rendez-vous fin janvier. Ses boutiques sont mieux approvisionnées, toutefois les pièces disponibles s’envolent vite et il n’y a pas de Stores Apple à chaque coin de rue. Dans les autres enseignes les délais sont tendus également. Cela rappelle le lancement difficile de la première génération, fin 2016, si ce n’est que le prix a flambé de 100 €. Même pas mal pour la demande.

Au vu du nombre d’AirPods que l’on voit quotidiennement et, dans une certaine mesure, celui des Apple Watch, difficile de contester leur succès. Mais ça ne suffit pas à le mesurer précisément. Apple ne donne plus d’indications sur les volumes écoulés, hormis le chiffre d’affaire de sa catégorie fourre-tout “Wearables & Home” qui englobe les montres, les écouteurs, le HomePod, l’Apple TV, l’iPod touch et les produits Beats.

Tim Cook, en janvier dernier avait semé quelques cailloux en déclarant que les chiffres d’affaires respectifs de l’Apple Watch et des AirPods avaient chacun dépassé celui des iPod au moment de son pic.

Pour Horace Dediu, c’est au quatrième trimestre 2018 que le chiffre d’affaires de l’Apple Watch (4,2 milliards de dollars) a pris l’ascendant sur le plus fort trimestre qu’ait connu l’iPod, à la toute fin 2007 (4 milliards de dollars selon le chiffre officiel d’alors).

C’est au prochain trimestre, selon Dediu, que les AirPods devraient atteindre à leur tour ce jalon de l’iPod. Il table sur un CA d’environ 5,2 milliards pour la montre et 4 milliards pour les seuls écouteurs sans fil d’Apple. Deux familles qui font autant voire mieux que l’iPod à son zénith !

En rouge les CA trimestriels des iPod, en jaune l’estimation de ceux des Apple Watch (en vert la catégorie Wearables & Home)

Autre remarque intéressante de l’analyste, ces deux compagnons naturels d’un iPhone sont l’occasion pour un client de dépenser au moins 550 $ supplémentaire en équipement. C’est à dire qu’après avoir vendu un smartphone, il y a matière pour Apple à faire dépenser encore l’équivalent du prix d’un bel iPhone d’il y a quelques années…

Vus individuellement, l’Apple Watch et les AirPods peuvent être considérés comme des gadgets ou rester sous-estimés face à au totem qu’est devenu l’iPhone. Comme l’iPod en son temps, il sont en réalité devenus deux locomotives à part entière pour le CA d’Apple, rangés dans une catégorie qui dépasse maintenant celles du Mac et de l’iPad.

Advertisements

Leave a Reply