Affaire Mila: Royal évoque une adolescente “manquant de respect” – BFMTV.COM

Spread the love

Sur le plateau de l’émission de France 3 Dimanche en politique, Ségolène Royal, ex-ambassadrice des Pôles, a été interrogée au sujet de l’affaire Mila, cette adolescente de 16 ans menacée de mort depuis une dizaine de jours après avoir critiqué l’islam dans une vidéo et qui se trouve actuellement dans l’incapacité de retourner en cours. 

“Critiquer une religion n’empêche pas d’avoir du respect” 

“Il y a une liberté de critiquer les religions mais je refuse de poser le débat sur la laïcité à partir des déclarations d’une adolescente de 15 ans parce que ce n’est pas à partir de comportements comme ceux-là qu’on peut poser sérieusement la question de la laïcité et je ne veux pas non plus qu’on instrumentalise cette jeune fille”, a-t-elle lâché, comme l’a souligné le site du Point, avant d’ajouter plus tard qu’il ne fallait “certainement pas ériger une adolescente qui manque de respect comme le parangon de la liberté d’expression”.

Autant dire qu’on imagine mal l’ex-ministre de l’Environnement et ancienne candidate à l’élection présidentielle endosser le slogan “Je suis Mila”, qui a fleuri sur les réseaux sociaux pour soutenir l’adolescente harcelée. “Absolument pas”, a confirmé la femme politique. “Critiquer une religion n’empêche pas d’avoir du respect, de l’éducation, de la connaissance, d’être intelligent par rapport à ce qu’on dit”, a encore lancé Ségolène Royal. 

Leave a Reply