Affaire Jubillar : les surprenantes confessions de Cédric au sujet du corps de sa femme – RTL.fr

Spread the love

Un nouveau témoignage incriminant pour Cédric Jubillar dans le cadre de l’enquête visant à retrouver sa femme, Delphine, disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 ? La justice estime crédible le témoignage d’un ancien prisonnier, à qui le principal suspect aurait donné des indications pour retrouver le corps de son épouse

L’artisan-peintre aurait ainsi indiqué à ce codétenu qu’il avait tué Delphine puis enterré son corps près d’un arbre situé à proximité “d’une ferme qui a brûlé”, sur la commune de Cagnac-les-Mines dans le Tarn, rapporte Le Parisien. Sur cette localité, un hangar qui abritait des voitures de collection a effectivement brûlé le 15 avril 2021, sans que l’origine de l’incendie ne soit déterminée. 

Cédric Jubillar aurait également affirmé que plusieurs membres de son entourage l’auraient aidé à se débarrasser du corps de l’infirmière de 33 ans, notamment en mettant un véhicule à disposition. Les deux hommes impliqués par ces déclarations ont été entendus puis laissés libres par les enquêteurs. 

Déplacer le corps de Delphine

L’histoire ne s’arrête pas là. Toujours selon Le Parisien, Cédric aurait proposé à son codétenu de déplacer le corps de Delphine du hangar brûlé à un nouvel emplacement dans le Tarn-et-Garonne. Pour ce faire, il lui aurait demandé de se rapprocher de sa nouvelle compagne Séverine L., entendue par les enquêteurs en début de semaine. L’ancien prisonnier aurait, suite à sa libération, effectivement rencontré Séverine, mais cette dernière aurait démenti savoir la localisation du cadavre. 

À lire aussi

Elle aurait cependant conduit l’homme sur une route de campagne menant à l’endroit dont Cédric Jubillar faisait référence. C’est ce trajet qui aurait justifié son placement en garde à vue pour “complicité de recel de cadavre”. Elle a ensuite pu repartir libre

La rédaction vous recommande

Leave a Reply