Affaire des “écoutes” : le procès de Nicolas Sarkozy s’est achevé, le jugement sera rendu le 1er mars 2021 – franceinfo

Spread the love

Le procès dit des “écoutes” s’est achevé jeudi 10 décembre, à l’issue des plaidoiries de la défense des coprévenus de Nicolas Sarkozy, son avocat Thierry Herzog et l’ex-haut magistrat Gilbert Azibert. Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 1er mars 2021. 

Avant la levée de l’audience de cette ultime journée du procès, l’ancien président de la République a tenu a livrer son point de vue. “Cette affaire a été pour moi un chemin de croix. Mais si c’était le prix à payer pour que la vérité chemine, je suis prêt à l’accepter. Je vous ai dit la vérité”, a-t-il déclaré. Et Nicolas Sarkozy d’ajouter : “J’ai encore confiance dans la justice de notre pays.” 

Nicolas Sarkozy comparaissait pour “corruption” et “trafic d’influence” depuis le 23 novembre. Le Parquet national financier a requis quatre ans de prison dont deux ferme à l’encontre de l’ancien président de la République. La même peine a été demandée pour Gilbert Azibert et Thierry Herzog, avec cinq ans d’interdiction professionnelle pour ce dernier.

Nicolas Sarkozy est soupçonné d’avoir obtenu, en 2014, par l’intermédiaire de son avocat, des informations couvertes par le secret auprès de Gilbert Azibert au sujet d’un pourvoi alors en cours d’examen à la Cour de cassation dans l’affaire Bettencourt. A l’époque, Nicolas Sarkozy avait bénéficié d’un non-lieu dans ce dossier, mais il cherchait à faire annuler par la haute juridiction la saisie de ses agendas présidentiels, qui auraient pu être utilisés dans d’autres procédures judiciaires.

En contrepartie de ces informations et d’une tentative d’influence sur les magistrats qui examinaient sa demande, l’ex-chef de l’Etat est soupçonné d’avoir promis d’apporter un “coup de pouce” à Thierry Azibert pour un poste de prestige à Monaco, où ce dernier n’a finalement jamais été nommé.

Leave a Reply