Affaire Daval : 165000 euros de dommages et intérêts accordés aux proches d’Alexia – Le Parisien

Spread the love

Ils réclamaient plus de 800 000 euros. La justice a décidé d’accorder 165000 euros de dommages et intérêts aux proches de la victime, Alexia Daval, six mois après la condamnation à 25 ans de réclusion criminelle de Johnathann Daval pour le meurtre de son épouse.

Dans sa décision, la cour a détaillé les différents frais donnant lieu à dommages et intérêts, personne par personne, rapporte France Bleu. Ainsi les parents d’Alexis, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot ont obtenu les frais d’obsèques pour Alexia (5066,50 euros), un préjudice d’affection (selon la terminologie juridique) de 50 000 euros pour chacun des parents, ainsi qu’un préjudice lié à la vente du bar-tabac du couple à Gray où Isabelle Fouillot était employée, au nom du manque à gagner (48 000 euros).

De l’argent a été attribué également à Stéphanie Gay, le soeur d’Alexia, (18 000 euros) et son époux Grégory (8 000 euros). A cela s’ajoutent 3 000 pour leur fils. Mais ils sont déboutés des sommes réclamées au nom de l’enfant né après le drame.

Une dizaine de personnes déboutée

En ce qui concerne les autres membres de la famille, la cour constate le manque de preuve de lien d’affection : la dizaine de personnes qui réclamait des dommages et intérêts est déboutée, sauf le parrain d’Alexia qui obtient 5 000 euros.

En décembre, Me Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval, avait estimé que les sommes réclamés par les proches entre « trois et quatre fois plus » élevées que les « barèmes moyens » dans ce genre de dossier. « Cette somme importante tient compte du crime odieux commis par Jonathann Daval, mais aussi de son comportement, lui qui a joué au mari éploré pendant trois mois, puis qui a mis publiquement en cause les parents d’Alexia (NDLR : Jonathann Daval a un temps accusé sa belle-famille en désignant son beau-frère comme le meurtrier) », avaient justifié les avocats de la famille.

Jonathann Daval avait été condamné, le 21 novembre 2020, à 25 ans de prison. Il avait avoué avoir tué sa compagne, Alexia Daval, 29 ans, dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017. Il avait pleuré publiquement la mort de sa compagne, aux côtés de sa belle famille, avant d’être interpellé et placé en garde à vue. Avant le verdict, Jonathann Daval l’avait dit à la barre : « Je dois payer pour les actes que j’ai commis. »

Leave a Reply