Achats en ligne : une étude révèle le rôle déterminant des réseaux sociaux

Spread the love

La pandémie bouscule les habitudes de consommation. En France, cela s’est notamment traduit par un essor du e-commerce. 2,5 millions de personnes avaient en effet commandé pour la première fois en ligne lors du premier mois de confinement. En tout, 1,8 milliards de transactions ont été enregistrées au cours de l’année : +5,8 % par rapport à 2019.

On observe toutefois de vraies différences de consommation selon les âges. Il en va ainsi de la génération Z, soit les personnes âgées de 13 à 23 ans, qui bousculent les habitudes du secteur. Une étude récente de TheInflunencerMarketingFactory aux États-Unis permet d’en savoir plus sur ces dernières.

Un marché estimé à 604 milliards de dollars en 2027

Les auteurs ont tout d’abord fait un constat de taille. Depuis le début de la crise sanitaire, 62% des membres de la génération Z interrogés affirment en effet préférer faire leurs achats en ligne plutôt que de se rendre physiquement dans des magasins.

À cet égard, les réseaux sociaux jouent un très grand rôle dans leurs choix. Ils essaient notamment d’obtenir des avis de personnes qui ont déjà testé le produit qu’ils sont sur le point d’acheter. Ainsi, 68 % des répondants affirment lire les critiques et les suggestions d’autres internautes.

Les achats se font d’ailleurs directement sur les plateformes et le rapport cite ainsi un sondage mené par Kantar, qui indique que 83 % des clients sur TikTok ont été inspiré par un contenu en scrollant leur application. À noter que le service s’est justement associé à Shopify pour booster les ventes.

Les chiffres cités par les auteurs donnent une idée du potentiel de croissance impressionnant sur ce marché. Alors que le secteur des ventes sur via les boutiques de réseaux sociaux ont généré environ 90 milliards de recettes en 2020, ce montant pourrait atteindre 604 milliards d’ici 2027. En la matière, les États-Unis et la Chine font figure de locomotives.

Pour le reste, l’analyse est un peu moins surprenante et nous apprend que les consommateurs privilégient des achats tels que les vêtements et les soins de beauté, ou encore certains produits technologiques.

4.6 / 5

10,4 M avis

Leave a Reply