Accident mortel sur l’A7 : “Renault va devoir répondre de ses responsabilités”, estime l’avocat de la famil… – franceinfo

Spread the love

L’accident de voiture, qui a coûté la vie à cinq enfants lundi soir sur l’A7 dans la Drôme, a été causé par un problème mécanique, à savoir la casse du turbo du véhicule.

L’accident de voiture qui a coûté la vie à cinq enfants lundi soir sur l’A7 dans la Drôme a été causé par la casse du turbo du véhicule, provoquant un emballement du moteur puis son embrasement, a rapporté mercredi 22 juillet le parquet. Le véhicule, un monospace Renault, datait de 2005.

Me Nicolas Cellupica, avocat de la famille des victimes, a souligné, sur franceinfo mercredi, qu’aucune faute humaine n’est à l’origine du drame et qu’il faudrait remonter “aux responsabilités du constructeur” du véhicule. “Ce que mon client a indiqué avant de perdre conscience au tout début de l’enquête correspond parfaitement à ce qui ressort.”

Le problème est technique, qu’il n’y a pas de faute humaine, c’est un emballement du moteur en raison d’un problème du turbo qui a déclenché l’incendie.Nicolas Cellupica, avocat de la famille des victimesà franceinfo

“On doit mettre toutes les cartes sur la table et voir d’où vient précisément le problème et qui doit être tenu pour responsable pour ce drame et de cette évidence, et des premières analyses du rapport, j’en conclus que Renault va devoir répondre de ses actes et de ses responsabilités dans cet accident”, a prévenu Me Nicolas Cellupica.

Selon l’Escadron départemental de la sécurité routière (EDSR) Isère – à qui l’enquête a été confiée – le contrôle technique aurait dû être effectué en mai dernier, mais suite au confinement, l’Etat a accordé une modification des délais rendant ce contrôle obligatoire à l’automne. “Même si le contrôle technique n’était pas dépassé, personne n’aurait vu cette défaillance-là, sur cette pièce-là, parce que ce n’est pas une pièce qui est examinée lors du contrôle technique”, a réagi Me Nicolas Cellupica.

Leave a Reply