Advertisements

À Tchernobyl, la salle de contrôle du réacteur 4 désormais ouverte au public

Spread the love

Le 16 avril 1986, le réacteur 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl explose, déclenchant ce que l’on nommera plus tard la plus « grande catastrophe environnementale de l’histoire de l’humanité ». À l’époque, les populations ne sont pas évacuées des zones irradiées tout de suite, si bien que les habitants de Pripyat sont partis seulement deux jours après le drame, après avoir reçu de fortes doses de radiation.

Tchernobyl ouvert au public, mais…

Mais si les taux de radiations sont encore particulièrement conséquents sur place, cela n’a pas empêché les agences de voyages du pays de confirmer à CNN que la salle de contrôle du réacteur 4 était désormais ouverte au public. Il est donc possible de se rendre dans le lieu à l’origine du pire accident nucléaire jamais survenu.

Néanmoins, la chaîne américaine rapporte que les touristes seront dans l’obligation de porter une combinaison, un casque et des gens pour se rendre sur place. La visite sera courte et tous se soumettront à deux tests radiologiques par la suite afin de mesurer l’exposition à la radioactivité.

Volodymyr Zelensky, président d’Ukraine, déclarait l’été dernier : « Nous devons redonner une nouvelle vie à ce territoire de l’Ukraine. Jusqu’à présent, Tchernobyl était un aspect négatif de l’identité ukrainienne. Il est temps de le changer ». En ce sens, il avait déclaré que le lieu devenait officiellement une attraction touristique.

Lors de la catastrophe de Tchernobyl, la Suède a été le premier pays à évoquer le drame, tandis que les autorités soviétiques avaient initialement prévu de le garder secret. Au fil des années, le lieu a suscité de plus en plus d’intérêt, une curiosité qui n’a pas été calmée par la sortie de Chernobyl. Au travers de cinq épisodes, la série de HBO revient sur l’accident de 1986 et raconte la façon dont le gouvernement a voulu cacher celui-ci.

Nul doute que la série en question a largement redonné de l’intérêt à Tchernobyl et au lieu, au point que certains influenceurs semblent avoir oublié toute notion de décence pour prendre des photos sur les lieux de la catastrophe.

Advertisements

Leave a Reply