À Saint-Etienne de Tulmont, dans le Tarn-et-Garonne, un premier cheval blessé à l’œil – LaDepeche.fr

Spread the love

l’essentiel Les gendarmes ont ouvert une enquête et appellent les propriétaires d’équidés à redoubler de vigilance. 

C’est le premier cas et on l’espère aussi le dernier. Un vieux cheval, installé route de Léojac, à Saint-Etienne de Tulmont, près de Montauban a été retrouvé, dimanche, par son propriétaire, largement entaillé à l’œil. Si l’équidé n’est pas en danger de mort, la blessure est sérieuse et devrait l’handicaper pour le restant de ses jours.

Les gendarmes de la compagnie de Montauban ont réalisé les constatations d’usage et commencé leur enquête. Ils disposent de peu d’éléments. Mais ils appellent les propriétaires de chevaux à redoubler de vigilance pour éviter que d’autres cas de ce style ne se produisent dans un proche avenir.

Rappelons qu’un homme de 50 ans a été interpellé ce lundi dans le Haut-Rhin. Il est soupçonné d’avoir mutilé deux poneys dans l’Yonne fin août. C’est la première garde à vue dans l’affaire des 30 attaques de chevaux cet été en France.

L.B.

Leave a Reply