À l’approche du lancement de Windows 11, Microsoft met les bouchées doubles sur la correction de bugs

Spread the love
 À l'approche du lancement de Windows 11, Microsoft met les bouchées doubles sur la correction de bugs

Les ingénieurs Windows de Microsoft sont toujours occupés à corriger les éléments clés de cette mise à jour, à quelques semaines de la sortie de Windows 11. La date de sortie de Windows 11, le 5 octobre, est dans un peu plus de trois semaines, il est donc très peu probable que Microsoft ajoute de nouvelles fonctionnalités.

Windows 11 sera déployé assez progressivement sous la forme d’une mise à niveau gratuite pour un ensemble restreint de nouveaux matériels répondant aux exigences matérielles minimales de Microsoft.

La dernière version de Windows 11 pour le canal bêta du programme Windows Insider est la version 22000.184, Microsoft l’a annoncé dans un billet de blog. Il n’y a pas beaucoup de changements dans cette version préliminaire, mais Microsoft s’efforce de corriger les problèmes repérés par les membres du programme Windows Insider et reconnaît qu’il y a plusieurs problèmes connus affectant les parties centrales de Windows.

publicité

La grande question des widgets

Il n’y a que deux corrections abordées dans cette version, mais elles sont assez mineures par rapport aux problèmes dans sa liste de problèmes connus, qui incluent des problèmes avec le menu Démarrer, la barre des tâches, la recherche à partir de Démarrer, les widgets, la recherche sur le Microsoft Store, et la fonction de sécurité Windows Sandbox.

Microsoft enquête sur les rapports selon lesquels, après la mise à niveau vers Windows 11, les utilisateurs du canal bêta ne voient pas la nouvelle barre des tâches et le menu Démarrer est cassé. Microsoft recommande de désinstaller la dernière mise à jour cumulative de Windows, puis de la réinstaller en vérifiant les mises à jour.

Microsoft travaille également à la correction d’un problème qui incite certaines Surface Pro X à émettre un message d’erreur avec un WHEA_UNCORRECTABLE_ERROR.

D’autres problèmes connus concernent la recherche à partir de Démarrer et de la barre des tâches, ainsi que l’absence de Terminal Windows lors d’un clic droit sur le bouton Démarrer ou de l’utilisation du raccourci WIN + X. La barre des tâches clignote aussi parfois.

Les widgets constituent un changement visuel important de Windows 11, tout comme la nouvelle version de la fonction “Actualités et centres d’intérêt” de Windows 10. Il s’agit d’un panneau affichant des extraits d’actualités, des mises à jour météorologiques et des rappels. Il peut être personnalisé avec des widgets supplémentaires. Malheureusement, il ne fonctionne pas encore de manière fluide. “Le tableau des widgets peut apparaître vide. Pour contourner ce problème, vous pouvez vous déconnecter puis vous reconnecter”, concède Microsoft.

En outre, les widgets peuvent s’afficher dans la mauvaise taille sur les moniteurs externes. Pour contourner ce problème, Microsoft recommande de lancer les widgets via le toucher ou le raccourci WIN + W sur l’écran principal du PC d’abord, puis sur un moniteur secondaire.

Il existe plusieurs problèmes avec Windows Sandbox, le principal étant que le sélecteur de langue ne se lance pas après que les utilisateurs aient cliqué sur l’icône du sélecteur dans la barre des tâches. Les utilisateurs peuvent essayer les astuces suivantes : Alt + Shift, Ctrl + Shift, ou Win + Espace. Cependant, Win + Espace n’est une option que si Sandbox est en plein écran.

Parmi les deux correctifs, il y en a un qui résout un problème où la nouvelle info sur Windows Hello dans OOBE n’était pas traduite pour les langues non anglaises, et un autre où certaines langues n’avaient pas de traduction dans l’interface utilisateur de Windows 11.

Les utilisateurs peuvent vérifier si leur PC est éligible à Windows 11 lorsqu’il arrive en téléchargeant l’application PC Heath Check depuis la page d’accueil Windows 11 de Microsoft.

Toujours des exigences matérielles minimales

Fin août, Microsoft a déclaré maintenir ses exigences matérielles minimales, ce qui exclura la plupart des PC de 2018 et antérieurs, y compris ceux qui exécutent des CPU Intel Core de 7e génération et AMD Zen de première génération.

Les exigences minimales réelles pour Windows 11 sont les suivantes : un PC a besoin d’au moins 4 Go de mémoire et de 64 Go de stockage disponible ; le démarrage sécurisé UEFI doit être activé ; la carte graphique doit être compatible avec DirectX 12 ou plus, avec un pilote WDDM 2.0 ; et un module de plateforme de confiance (TPM) 2.0 doit être inclus.

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply