A la mi-2020, l’opérateur Free montre les muscles avant une fin d’année chargée

Spread the love
A la mi-2020, l'opérateur Free montre les muscles avant une fin d'année chargée

Free s’approche doucement mais surement de la barre des 20 millions d’abonnés (fixe et mobile confondus) en France. L’opérateur détenu majoritairement par Xavier Niel vient en effet de présenter de nouveaux résultats dans le vert à l’issue de son deuxième trimestre 2020. Au 30 juin dernier, l’opérateur a ainsi recruté 145 000 abonnés supplémentaires sur trois mois, pour porter son parc total d’abonnés à 19,9 millions.

Sur le mobile, l’opérateur, qui a largement profité de la libération de la bande des 700 MHz pour densifier son réseau 4G, a ainsi recruté 80 000 abonnés supplémentaires. Si les forfaits voix de l’opérateur ne font logiquement plus recette, avec une perte nette de 25 000 abonnés, le succès des forfaits 4G Illimitée proposés par Free compense cette perte nette grâce à un gain net de 105 000 abonnés sur trois mois. Au total, l’opérateur comptabilise aujourd’hui un total de 13,4 millions d’abonnés mobiles, dont 8,4 millions d’abonnés 4G. Même dynamique en Italie, où l’opérateur a gagné plus de 450 000 abonnés mobile au deuxième trimestre, pour un total de 6,2 millions d’abonnés dans la Grande Botte.

A la fin du mois de juin, l’opérateur comptabilise plus de 18 200 sites en métropole (dont près de 16 700 sites 4G), ce qui ne suffit toutefois pas à combler son retard sur les trois autres opérateurs nationaux. Malgré tout, l’opérateur peut s’enorgueillir d’une bonne performance sur le mobile qui se lit également dans les résultats financiers de l’opérateur. Sur cette même activité mobile, celui-ci enregistre en effet un chiffre d’affaires semestriels en hausse de 4,4 % sur un an et dépasse aujourd’hui la barre du milliard d’euros.

publicité

Les feux sont au vert pour Free

En ce qui concerne le fixe, Free redouble également d’efforts pour renforcer son parc de prises raccordables disponibles, qui se porte aujourd’hui à 16,7 millions sur le territoire français. L’opérateur comptabilise 6,5 millions d’abonnés à ses offres haut et très haut débit, dont 2,2 millions d’abonnés à ses offres Fibre, ce qui traduit une hausse de 240 000 abonnés sur trois mois. Avec cette performance, l’opérateur renoue avec ses années fastes et s’offre le luxe d’égaler son précédent record établi en 2017.

Pour ce faire, la direction de Free a notamment oeuvré pour rendre les offres de l’opérateur dans tous les départements métropolitains, et notamment en zone moins denses, via des accords avec de nombreux réseaux d’initiative publique, à l’instar de Emeraude Réseau THD, THD66, Fibre 31, Mayenne Fibre et Laval THD, Losange ou encore Somme Numérique.

Résultat des courses, l’opérateur a enregistré une hausse de 6,7 % de son chiffre d’affaires au deuxième trimestre 2020, à 1,4 milliard d’euros. L’opérateur, également présent en Italie, comptabilise en France des revenus en hausse de 1,9%, à à 1,24 milliard d’euros. Cela malgré un impact négatif de la crise sanitaire, qui aura amputé le chiffre d’affaires facturé aux abonnés d’environ 20 millions d’euros.

Celui-ci pourra compter sur ces bons chiffres pour se tourner vers ses autres échéances, à savoir son entrée sur le marché des télécoms B2B et sur le marché du fixe en Italie. “Nous entrons désormais dans la 2èmephase du plan Odyssée 2024avec de nombreux chantiers à mener dans les prochains trimestres,notamment le lancement des activités B2B en France et Fixe en Italie”, a ainsi fait savoir Thomas Reynaud, le directeur général d’Iliad, la maison-mère de l’opérateur, lors de la présentation de ces résultats.

Leave a Reply