La société de Mountain View admet utiliser des opérateurs humains pour traiter une petite partie des requêtes adressées à Google Assistant.

A l’image d’Amazon pour Alexa, Google indique travailler en partenariat avec des experts linguistiques du monde entier pour améliorer la technologie en transcrivant un petit nombre de requêtes. La société affirme que seulement 0,2% des extraits audio serait traité par des opérateurs, et que ces enregistrements ne sont pas associés aux comptes des utilisateurs.

Ce communiqué officiel coïncide avec la publication de certains de ces enregistrements par un des opérateurs de Google en Hollande. Google tente de rassurer les utilisateurs sur ce point en indiquant « procéder actuellement à un examen complet afin d’éviter que de tels comportements répréhensibles ne se reproduisent ».

Source

Advertisements

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.