Il est difficile de penser qu’une entreprise avec des centaines de milliards en banque, peut parfois rencontrer des barrières difficiles à franchir.

 

Apple est dans une position enviable car l’entreprise peut à la fois réduire les prix et les augmenter, tout en maintenant pour l’essentiel ses revenus à un niveau élevé à mesure que le marché évolue. Mais on ne sait pas pour combien de temps ce tour de magie fonctionnera. Une chute des ventes d’iPhone est déjà constatée. Le marché se développe, mais c’est surtout le marché chinois qui connait une forte croissance.

Autre problème : Apple a du mal à trouver un produit ou un service pour prendre la place – ou augmenter les revenus – de l’iPhone. Certes, la firme californienne connaît une croissance des services, mais l’effondrement du marché de l’iPhone rend cette croissance quelque peu imprévisible.

5G en retard

Un autre problème auquel Apple est confronté est la 5G. Il semble qu’Apple soit en retard sur ce sujet, ce qui est une mode pour Apple, mais la raison sous-jacente est assez inquiétante.

Apple a travaillé en étroite collaboration avec Intel sur le 5G, mais maintenant que Intel est hors du marché des modems 5G, Apple a peu de choix. Apple pourrait s’aligner sur Qualcomm, mais c’est peu probable vu les liens actuels entre les deux entreprises. Elle pourrait peut-être conclure un accord avec Huawei, mais le climat actuel entre la Chine et les Etats-Unis suggère le contraire.

Autre solution : apporter le savoir-faire 5G directement dans l’entreprise. Des rumeurs circulent selon lesquelles Apple est en pourparlers pour acheter la division allemande des modems 5G d’Intel, mais ce n’est pas une solution à court ou moyen terme.

Cette perspective signifierait également qu’Apple dépense de plus en plus en R&D (recherche et développement) et en arrive à gérer une grande partie du processus de développement de l’iPhone.

Guerre tarifaire

Enfin, il y a la question de la Chine. La fabrication des appareil Apple est évidemment étroitement liée à la Chine. Avec la guerre tarifaire entre les États-Unis et la Chine, Apple semble envisager de déplacer 15 à 30% de toute la production iPhone hors de Chine.

“La vérité est que”, a déclaré Tim Cook, PDG d’Apple, dans une interview accordée à CBS News, “l’iPhone est fabriqué partout. Il est fait partout. Et donc, de nouvelles taxes sur l’iPhone nuiraient à tous ces pays.”

Un nouvel épisode de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine n’est pas le genre de chose qu’Apple voudrait, surtout avant le lancement d’un iPhone XI cet automne.

Source : Three big iPhone problems Apple might not be able to fix

 

Advertisements

One Comment

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.