Retrouvez ici l’intégralité de notre live #BREXIT

12h27 : Theresa May n’a aucun sens de la poésie car elle aurait pu partir avant la fin du mois de may…..May joli mois de May !

12h27 : Pour tout comprendre à la future démission de Theresa May, franceinfo répond à trois questions sur les conséquences de cette annonce. Si vous n’avez pas tout suivi, sachez qu’elle reste à son poste de Première ministre pour gérer les affaires courantes après le 7 juin, le temps de désigner son ou sa successeur(e).

12h21 : “D’une manière générale, la chancelière tient à ce que le gouvernement allemand soigne sa coopération étroite avec le gouvernement britannique (…) et cela restera ainsi.”

12h20 : Emmanuel Macron n’est pas le seul dirigeant européen à réagir à l’annonce de la démission de Theresa May. De son côté, Angela Merkel “respecte” la décision de son homologue britannique et refuse de se prononcer sur les conséquences de la démission liée au Brexit, un processus “qui dépend des évolutions de la politique intérieure britannique”.

12h24 : “Il est trop tôt pour spéculer sur les conséquences de cette décision. Les principes de l’Union européenne continueront à s’appliquer, notamment la priorité à préserver le bon fonctionnement de l’UE.”

Emmanuel Macron salue également le “travail courageux” de Theresa May.

12h12 : Emmanuel Macron appelle à “une clarification rapide” sur le Brexit, après l’annonce de la future démission de la Première ministre britannique.

12h01 : Midi ! Voici le point sur l’actualité :

Elle a exprimé, au bord des larmes, “un profond regret de ne pas avoir été capable de mettre en oeuvre le Brexit”. La Première ministre britannique Theresa May, usée par l’interminable casse-tête du Brexit qu’elle n’a pas su mettre en œuvre, a annoncé sa démission pour le 7 juin.

• Le Rassemblement national reste en tête des intentions de vote, avec 24,5%, devant la liste de La République en marche (23%), selon une dernière enquête Ipsos / Sopra Steria réalisée les 22 et 23 mai pour France Télévisions et Radio France. La campagne médiatique se termine ce soir, à minuit.

• En pleine campagne européenne, les jeunes sont appelés à descendre dans les rues pour une nouvelle “grève mondiale pour le climat”, la deuxième du genre après celle du 15 mars qui avait mobilisé des centaines de milliers d’étudiants et de lycéens dans le monde.

• # Le conseil départemental de la Haute-Marne va voter le retour aux 90 km/h sur une partie des routes qu’il gère, devenant le premier département à prendre cette mesure depuis l’assouplissement promis par Edouard Philippe.

11h51 : Chute de popularité spectaculaire, durée en poste similaire à celle de Gordon Brown… La BBC publie sur son site internet six graphiques pour revenir sur le passage de Theresa May au 10 Downing Street. La Première ministre britannique a annoncé qu’elle présenterait sa démission le 7 juin.

11h22 : Concrètement, Theresa May va quitter son poste de cheffe du parti conservateur le 7 juin prochain. La procédure de désignation de son successeur débutera dans les semaines qui suivront. L’ancien ministre des Affaires étrangères Boris Johnson, champion des Brexiters, fait partie des favoris pour la remplacer.

11h18 : L’accord de divorce qu’elle a négocié avec Bruxelles a été rejeté à trois reprises par les députés, ce qui a contraint l’exécutif à repousser au 31 octobre au plus tard le Brexit, alors qu’il était initialement prévu le 29 mars, et à organiser les élections européennes en catastrophe. Mardi, elle a présenté un plan de la “dernière chance” pour tenter de reprendre le contrôle de ce processus. En vain.

11h19 : Agée de 62 ans, Theresa May a pris la tête de l’exécutif britannique en juillet 2016, peu après le vote des Britanniques à 52% en faveur du Brexit lors du référendum du 23 juin 2016.

11h11 : “Occuper ces fonctions a été l’honneur de ma vie. Je quitte ce poste avec la gratitude d’avoir pu servir le pays que j’aime.”

11h08 : “Le fait de ne pas avoir réussi à mener à bien le Brexit restera un profond regret.”

Theresa May justifie son choix de démissionner. Elle dit espérer que son successeur saura obtenir un consensus à ce sujet au Parlement.

11h15 : La Première ministre britannique Theresa May annonce qu’elle présentera sa démission le 7 juin.

11h03 : L’annonce de la prochaine démission de Theresa May approche. Un pupitre a été installé devant le 10 Downing Street, où réside la Première ministre britannique. Usée par l’interminable casse-tête du Brexit qu’elle n’a pas su mettre en oeuvre, Theresa May pourrait rester en fonction pendant environ six semaines, le temps que les conservateurs choisissent son successeur, et serait donc toujours en poste lors de la visite au Royaume-Uni du président américain Donald Trump, du 3 au 5 juin.

07h55 : La Première ministre conservatrice, qui a échoué par trois fois depuis la mi-janvier à faire adopter l’accord de retrait négocié avec les Européens, a abattu sa dernière carte mardi en proposant des liens commerciaux plus étroits avec l’UE sans exclure la tenue d’un second référendum. Son offre a cimenté un front du refus allant des éléments les plus pro-Brexit de son parti jusqu’à l’opposition travailliste, avec laquelle May a vainement tenté pendant six semaines de trouver un compromis.

07h53 : La Première ministre Theresa May devrait annoncer aujourd’hui la date de sa démission, rapporte la BBC. Son départ devrait intervenir après la visite en Grande-Bretagne du président américain, au début du mois prochain.

Advertisements

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.