85 % des professionnels prévoient d’adopter la 5G

Spread the love

85 % des professionnels prévoient d'adopter la 5G

La 5G s’impose aujourd’hui comme une véritable promesse pour les professionnels. Amélioration de la productivité, économies d’échelles, automatisation des processus, la nouvelle technologie de télécommunication mobile a tous les avantages pour séduire les acteurs industriels comme les TPE et PME. Reste que la question de savoir si ces derniers craqueront vraiment pour ce nouveau protocole se pose. Pour faire le point sur la future pénétration de la 5G chez les professionnels, le site partenaire de ZDNet, TechPro Research, a interrogé 164 professionnels outre-Atlantique entre décembre 2018 et janvier 2019.

Le constat est sans appel. Les résultats de l’étude publiée par TechPro Research démontrent en effet sans l’ombre d’un doute l’enthousiasme que suscite cette nouvelle technologie chez les professionnels. Celle-ci relève en effet que 85 % des répondants à cette étude déclarent avoir l’intention d’adopter, dans le cadre de leur activité, la 5G dans un avenir proche. Si 54 % d’entre eux sont séduits par la possibilité de développer l’internet des objets au sein de leur organisation, d’autres soulignent tout ce que pourrait leur apporter la 5G en terme de transferts mobiles plus rapides pour plus de productivité (50 %) ou via la possibilité de réduire les dépenses de données (27 %). Autant de raisons pour lesquelles leurs entreprises pourraient avoir recours à la 5G dans leur quotidien.

Mais la 5G dispose encore d’autres atouts dans ses manches pour séduire les professionnels, en promettant à ces derniers des transferts mobiles plus rapides mais aussi le plaisir d’être à la “pointe” de la technologie. Si 56 % des professionnels prévoient ainsi de recourir à la 5G dans l’avenir sans forcément savoir pour quels usages, 47 % des professionnels estiment que la 5G les aidera à améliorer leur service-client et leur service après-vente. 37 % pensent de leur côté que la technologie 5G augmentera la productivité des employés, notamment lorsque ces derniers sont en déplacement. Enfin, 18 % s’attendent à ce que la 5G réduise leurs postes de dépenses en communication et en transfert de données.

publicité

28 % de professionnels satisfaits de la 4G

L’enthousiasme suscité par la 5G n’est toutefois pas unanime chez les professionnels. Alors que 21 % des professionnels interrogés prévoient ne pas se préparer du tout à la 5G, 10 % des professionnels interrogés déclarent pour leur part ne pas prévoir d’adopter la 5G, tandis que 36 % se trouvent de leur côté dans une situation d’attentisme face à la future norme de télécommunication sans-fil et prévoient de patienter un long moment avoir de craquer pour celle-ci. Il faut dire que pour certains professionnels, la 4G s’avère aujourd’hui adaptée à leurs besoins. Ils sont ainsi 28 % à déclarer être satisfaits de la 4G et ne voir aucune raison pour se mettre à niveau. 

Mais les raisons invoquées par les professionnels ne s’arrêtent pas là. Ils sont ainsi 23 % à indiquer ne pas avoir l’intention de succomber aux charmes de la 5G étant donné qu’ils ne prévoient pas d’introduire de nouvelles technologies le nécessitant dans le cadre de leur activité. Enfin, 18 % d’entre eux invoquent des raisons financières et la peur de voir les coûts liés à leurs dépenses de télécommunication s’envoler pour refuser de passer à la 5G. En outre, 18 % des répondants à l’étude de TechPro Research avancent pour leur part des craintes en terme de sécurité et de protection de la vie privée comme autant d’arguments pouvant les empêcher à craquer pour la 5G.

A noter que l’impossibilité physique d’accéder à un réseau 5G s’avère également un obstacle à l’adoption de la 5G pour 61 % des professionnels interrogés tandis que 53 % mentionnent le coût associé aux nouvelles technologies comme un facteur susceptible de rendre la 5G hors de leur portée. Reste que la plupart des organisations reconnaissent la nécessité d’améliorer leur infrastructure dans un avenir plus ou moins proche. A eux maintenant de s’y préparer en conséquence.

Leave a Reply