Advertisements

5G : Nokia roulera bien pour Free

Spread the love
5G : Nokia roulera bien pour Free

C’était dans les tuyaux depuis le mois de septembre dernier, c’est désormais officiel. Iliad a officialisé le choix de son partenaire industriel pour le déploiement de ses futurs réseaux 5G en France et en Italie. La maison mère, qui n’a pas indiqué le montant de cette opération, a annoncé avoir misé sur son partenaire historique Nokia pour déployer son futur réseau. Le géant finlandais sera chargé de déployer sa nouvelle technologie d’accès radio AirScale pour le compte de l’opérateur de Xavier Niel.

Cette technologie supportera à la fois des systèmes d’équipements radio 5G autonomes tout en permettant à ses équipement 4G/LTE de supporter de la 5G non autonome sur une seule et même infrastructure. « L’installation d’antennes 5Gm MIMO offrira aux abonnés des débits et des temps de réponse ultra-performants », s’est réjoui l’état-major de l’opérateur ce vendredi.

« Les technologies et les solutions 5G innovantes proposées par Nokia vont nous permettre de lancer rapidement et efficacement nos services, avec une performance réseau exceptionnelle nous permettant de relever les défis de demain », a fait savoir le directeur général d’Iliad Thomas Reynaud.

publicité

Free aurait également songé à Huawei

Reste qu’Iliad aurait également songé à s’associer avec Huawei dans le cadre d’un partenariat pour le déploiement de ses futurs réseaux 5G. C’est du moins ce qu’a révélé en début de semaine Linda Han, la vice-présidente des affaires publiques de Huawei chargée de la France, dans les colonnes des Echos.

Cette dernière a en effet affirmé que « SFR et Bouygues Telecom, à qui Huawei fournit déjà les équipements mobiles en France, souhaitent à nouveau travailler avec nous pour la construction de leurs réseaux 5G dans l’Hexagone. Iliad a aussi déposé une demande d’autorisation pour nos équipements 5G », tout en rappelant que Huawei est d’ores et déjà partenaire de l’opérateur Eir, propriété de Xavier Niel, en Irlande.

Alors qu’Orange a récemment annoncé avoir misé sur Ericsson et Nokia pour le déploiement de ses futurs réseaux 5G, l’officialisation du partenariat entre Free et Nokia permet d’y voir plus clair dans le futur jeu de chaises musicales qui s’annonce sur la 5G. Ne reste plus désormais qu’à voir sur quel cheval vont miser Bouygues Telecom et SFR, tous deux partenaires de longue date de Huawei. Charge alors à l’ANSSI et à Matignon de procéder à la mise sur orbite de ces accords. Réponse attendue dans les prochaines semaines.

Advertisements

Leave a Reply