2 500 personnes encore portées disparues aux Bahamas après le passage de l’ouragan Dorian – Le Monde

Spread the love

Dorian s’est acharné sur l’archipel, au-dessus duquel il est longtemps resté quasi immobile, faisant tomber jusqu’à 76 cm de pluie. La principale ville des îles Abacos a été détruite à 60 %.

Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à 21h21

Temps de Lecture 1 min.

Un habitant des Bahamas marche parmi les décombres, le drapeau national à la main, sur l’île Abaco, le 11 septembre 2019.

Deux mille cinq cents personnes sont encore portées disparues aux Bahamas, plus d’une semaine après le passage dévastateur de l’ouragan Dorian, qui a fait au moins 50 morts, ont annoncé, mardi 10 septembre, les services d’urgences de l’archipel.

« A l’heure actuelle, environ 2 500 personnes sont inscrites sur le registre gouvernemental des personnes portées disparues », a déclaré Carl Smith, représentant de l’Agence bahaméenne des situations d’urgence (NEMA), précisant que cette liste n’avait « pas encore été comparée aux registres du gouvernement sur les personnes placées dans des refuges ou qui ont été évacuées ».

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Pour des rescapés de Dorian, vingt minutes « aussi longues qu’une journée »

Aide internationale

Dorian s’est acharné sur l’archipel, au-dessus duquel il est longtemps resté quasi immobile, faisant tomber jusqu’à 76 cm de pluie. Marsh Harbour, la principale ville des îles Abacos, a été détruit à 60 %, selon le premier ministre, Hubert Minnis. L’aéroport était sous l’eau et la piste était inondée, toute la zone ressemblant à un lac. Selon les Nations unies, au moins 70 000 personnes ont besoin d’une « assistance immédiate » aux Bahamas, soit l’équivalent de la population des îles d’Abaco et de Grand Bahama, les plus durement touchées.

La France a annoncé le déploiement, dans le cadre d’une mission européenne, de plusieurs dizaines de soldats afin de participer aux secours. Et le président américain, Donald Trump, a promis l’aide des Etats-Unis, dont les gardes-côtes sont déjà à l’œuvre aux Bahamas.

De la catégorie 5 – la plus élevée sur l’échelle de Saffir-Simpson –, l’ouragan a été plusieurs fois rétrogradé en catégorie 2, puis remonté en catégorie 3, avec des vents à 185 km/h, jeudi 5 septembre. Rétrogradé en catégorie 2, l’ouragan Dorian a ensuite frôlé la côte est des Etats-Unis, avant de s’abattre dans la nuit de samedi 7 à dimanche 8 septembre sur l’est du Canada avec des vents violents, des pluies torrentielles et des vagues de près de 20 mètres.

Lire aussi Dorian : visualisez le parcours des 130 ouragans survenus dans l’Atlantique nord depuis l’an 2000

Leave a Reply